Quand les bateaux empruntent les codes du design automobile

En vous baladant dans un port, vous pourrez dorénavant reconnaître d'un premier coup d'œil les marques de bateau, comme vous pourriez le faire pour une voiture.

Des bateaux de marques dissociables les uns des autres 

A l'époque, les architectes navals construisant les bateaux, travaillait principalement sur les fonctionnalités de navigation et non pas sur le design. Il était bien difficile de reconnaitre un bateau parmi un autre tant leur similarité était prononcé. Aujourd'hui l'heure n'est plus qu'à la technique mais également au design. Les clients sont attirés par l'image, la marque. Chez Bénéteau, on a fait le choix d'intégrer une calanque sur la nouvelle gamme de "Day Boat" Flyer et les yachts Monte Carlo.

Sur une voiture, cette pièce sert à protéger les radiateurs, ici, elle est installée pour recueillir le logo du constructeur. "Le monde nautique va de plus en plus adopter les codes automobiles" explique Romain Chareyre, Directeur à l'agence Style and Design et qui a eu l'idée de s'inspirer de l'univers automobile pour l'appliquer au bateau. Il ajoute "La calandre met en avant un code fort, cette signature rassure l'acquéreur et lui procure le plaisir de posséder un bateau de marque".

Enfin, toujours d'après Romain Chareyre, "Ce travail pour rendre identifiable la marque est crucial pour démocratiser l'accès à la mer et sortir le nautisme de son image d'univers d'initiés". Par ailleurs, pour la revente d'un bateau, il n'est pas négligeable d'avoir une marque reconnue et reconnaissable pour valoriser son bien. 

 

Co-brander son bateau à une marque de l'univers du nautisme

Par ailleurs, le co-branding, technique qui consiste à associer, dans l'univers automobile, un modèle de voiture à une marque (Twingo et Benetton, Zadig et Voltaire et Smart, Hyundai et Prada) pour cibler plus facilement une clientèle définie, fait également son apparition dans le monde nautique. 

En effet, Rhéa Marine, constructeur nautique a fait appel à la marque de vêtements de navigation Saint James pour co-brander son timonier, en édition limitée. Celui-ci arbore fièrement le logo des marinières et se démarque ainsi de ses semblables. 

Uniformiser les bateaux de même marque

Afin de reconnaitre la marque d'un bateau, les constructeurs s'emploient à homogénéiser certaines caractéristiques communes à tous leurs modèles "Comme pour les voitures, les chantiers navals mettent en œuvre depuis deux ans une homogénéité des formes et des détails d'accessoire – ouverture des coffres de rangements, des portes de cabines – à l’intérieur des navires, afin de créer une ambiance, un univers spécifique à la marque" nous apprend Romain Chareyre. D'ailleurs, Quicksilver mise sur une ambiance "art de vivre" en signant ces bateaux d'une bande bleue sur la coque et en privilégiant des ponts larges. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...