1 400 Nageurs Sauveteurs prêt pour la saison estivale

Les Nageurs Sauveteurs (NS) de la SNSM se sont préparé toute l'année pour assurer la sécurité des vacanciers de juin à septembre sur les plages françaises.

La sécurité des plages a toujours fait partie des prérogatives de la SNSM. Depuis 50 ans, la branche des Nageurs Sauveteurs s'intègre dans la tradition des Sauveteurs en Mer français. Aujourd'hui 1/3 des plages françaises sont sous la surveillance des Nageurs Sauveteurs de la SNSM. Ce sont les maires des communes qui font appel à eux puisqu'ils sont juridiquement responsables de la sécurité des baigneurs et des utilisateurs d'engins de plage dans la zone des 300 mètres au-delà du rivage.

Une formation de haut niveau pour devenir Nageur Sauveteur

Chaque année, les jeunes Nageurs Sauveteurs, âgés de 18 à 25 ans, suivent une formation de 300 à 400 heures dans l'un des 32 CFI (Centre de Formation et d'Intervention). Encadrés par 800 formateurs bénévoles ils réalisent de nombreuses épreuves. En effet, les niveaux de compétence requis sont très élevés et supérieurs aux prescriptions réglementaires.

Tout d'abord trois épreuves de nage permettent de prouver l'excellent niveau des candidats :

  • Natation en surface et en immersion avec et sans palmes dans des temps très sélectifs
  • Plongée pour récupérer un mannequin au fond de la piscine
  • Sauvetage d'une personne simulant une situation de détresse.

Malgré le bon niveau de natation des candidats – ils pratiquent généralement en club – ils doivent s'entrainer longtemps et durement pour obtenir le diplôme du BNSSA (Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique). A ça s'ajoute le diplôme de secourisme, spécifique à la SNSM. Enfin, le permis côtier, qui permet de piloter des pneumatiques ou des scooters des mers, est indispensable. Des cessions de formation amplifiée sont organisées sur chaque embarcation.

Le stage amarinage, propre à la SNSM, permettra d'évaluer les postulants en milieu naturel. Seuls 75 % obtiennent tous les brevets nécessaires.

Répartition des Sauveteurs Nageurs sur les plages

Ce sont 1 400 sauveteurs qui seront répartis sur les 270 plages affectées à la SNSM par les maires. Le dispatching est long puisqu'il faut tenir compte de leur niveau d'expérience (première année ou non), de la qualification "océan" pour les plages les plus difficiles et des souhaits de chaque Nageurs Sauveteurs.

Des missions de protections des vacanciers

Le Nageur Sauveteur est employé par la mairie par un contrat saisonnier et se retrouve donc à ce titre employé municipal. Il est logé et nourri par les mairies de chaque ville. Sur les plages ils doivent surveiller les plans d'eau dont ils ont la responsabilité et être préparé à des interventions difficiles techniquement, physiquement et psychologiquement. Parmi leurs missions ils géreront également la "bobologie" qui consiste à soigner les petites blessures.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...