L'épreuve test de voile des Jeux Olympiques de 2016 engluée par les déchets

Après avoir accueilli la coupe du monde de football en 2014, ce sont les Jeux Olympiques de 2016 qui se dérouleront dans la baie de Rio de Janeiro avec en fond de compétition le fameux Pain de sucre. Pour l'heure, du 2 au 9 août, ont lieu les tests de voile sur une mer sale et impropre à la navigation.

324 navigateurs réunis pour concourir les régates internationales de voile 2014

Le premier test des Jeux Olympiques de 2016 se déroule actuellement dans la baie de Rio de Janeiro. Ce sont 324 navigateurs qui ont pris d'assaut les eaux brésiliennes, pour l'épreuve des régates internationales de voile 2014, réunissant 34 pays et 23 médaillés olympiques. Les athlètes s'affrontent dans les catégories suivantes, les hommes : 49er, Laser, 470, Finn et Planche RS:X et les femmes : 49er, Laser Radial, 470 et Planche RS:X.

Des conditions de navigations qui décontenancent les athlètes

Alors que toutes les conditions devraient être réunies pour une compétition se déroulant dans un cadre idyllique, la qualité de l'eau laisse à désirer… Alors que les compétiteurs s'affrontent depuis lundi, c'est au milieu des déchets qu'ils régatent : sacs et bouteilles en plastiques qui se collent sur la coque des voiliers, chaise flottantes et même un chien mort ! Les eaux de la baie qui devaient être dépolluées ne le sont absolument pas. C'est le candidat australien, Mathew Belcher, médaillé d'or aux J.O de 2012 dans la catégorie 470, qui a fait cette macabre découverte "Nous avons trouvé beaucoup de bouteilles et de sacs en plastique. Hier, nous avons vu un chien mort dans l'eau (...). Si les J.O. avaient lieu demain, nous aurions réellement un problème" explique-t-il dans le site web du quotidien Folha de Sao Paulo.

Une dépollution qui prend du retard et menace les épreuves

Selon les autorités brésiliennes, il n'y a aucun danger pour la santé des athlètes. Seulement, les travaux de dépollution qui devaient permettre d'assainir près de 80 % de la baie d'ici 2016, ont pris du retard. Espérons que d'ici le début des Jeux, le gouvernement ai pu mettre en place les mesures annoncées afin de permettre aux skippers de régater dans de bonnes conditions. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...