Soutenez Jacques Riguidel dans son tour du monde en 3 défis !

Jacques Riguidel, un marin breton installé à Biarritz, recherche des partenaires pour concrétiser son projet de tour du monde reposant sur le principe des 3 défis. Départ prévu dans moins de deux mois.

Les 3 défis, le leitmotiv de Jacques Riguidel

Jacques Riguidel, c'est un passionné de la mer, habité par le voyage, la réflexion, et qui souhaite démontrer que l'on peut naviguer autrement, c'est-à-dire avec un minimum d'énergie. En 2007, il s'est lancé le défi de réaliser un tour du monde sur un bateau construit de ses propres mains et d'optimiser l'énergie pour arriver à ses fins. Cette année encore, il se lance un nouveau défi : partir pour un tour du monde mais en sens inverse au vent. Pour réaliser ce projet, il s'appuie sur le principe des 3 défis :

  • Construire son propre bateau, en bois ;
  • Naviguer sans consommation d'énergie fossile ;
  • Effectuer le tour du monde à l'envers en réalisant le meilleur temps possible.

Un tour du monde en 3 défis parrainé par de grands noms

Ce tour du monde est d'ores est déjà parrainé par Patrick Poivre d'Arvor et Jean-Luc Van Den Heede, le détenteur actuel du record. L’événement a été relaté dans différents supports : presse spécialisée, reportage télévisée mais pour Jacques Riguidel, ce n'est encore pas suffisant. Il a donc besoin de nouveaux partenaires pour ajouter des fonds dans cette incroyable aventure et a établit une grille de défis d'entreprise qui permet à chacun de choisir les retombées médiatiques souhaitées.

  • Défi Pot au noir : Nom du partenaire affiché sur le site ;
  • Défi Alizés : Nom du partenaire affiché sur le site et visuel le bateau ;
  • Défi Quarantièmes : Nom du partenaire affiché sur le site, visuel le bateau et publicité sur Internet ;
  • Défi Tour du monde : Nom du partenaire affiché sur le site, visuel le bateau, publicité sur Internet et visuel sur une voile ;
  • Défi Tour du monde à l'envers : Le bateau portera le nom du partenaire, visible sur les voiles et la coque.

Le Solaire 34, un navire en bois conçu spécifiquement pour le challenge

Jacques Riguidel s'est lancé dans la construction d'un prototype en bois, le Solaire 34, un bateau étonnamment petit pour l'utilisation qui sera la sienne. Le plus petit bateau ayant réalisé un tour du monde mesurait 14 mètres, or, le Solaire 34 ne mesure que 34 pieds, soit un peu plus de 10 mètres. Le bois lui aussi a été choisi symboliquement, protégé par de la résine époxy et renforcé par de la fibre de verre.

Un parcours en vents contraire

Ce tour du monde à l'envers est un parcours de 30 000 milles, soit plus de 55 000 kilomètres, qui se fera contre les vents dominants et les courants favorables. Il affrontera tempêtes et dépression dans une traversée qu'il qualifie lui-même "d'Everest en solo sans oxygène et par la face Nord".

Un trajet effectué sans aucun énergie fossile

Jacques Riguidel mise sur des énergies inépuisables, pour réaliser son tour du monde, comme l'énergie solaire. Pour lui, les avantages sont nombreux : gain de place et de poids, réduction des coûts, diminution des risques de pannes... Cependant, c'est aussi une prise de risque énorme que de s'appuyer uniquement sur le soleil, le vent et la mer...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...