Le Grand Pavois 2014, fin prêt pour accueillir les passionnés du nautisme

Le salon du Grand Pavois ouvre ses portes demain et Bateaux.com a voulu savoir si tout était prêt pour recevoir les nombreux visiteurs à quelques heures du lancement. Pierrick Garenne, le Commissaire adjoint du Grand Pavois s'est prêté au jeu et a bien voulu répondre à quelques questions. Bonne lecture à tous et rendez-vous demain sur le salon avec toute l'équipe du site !

À J-1 de l'ouverture du salon du Grand Pavois, tout est prêt ? Un petit mot sur l'organisation ?

Pierrick Garenne : Tout va être prêt demain pour accueillir les visiteurs, on ne peut jamais dire qu'un salon est prêt à J-1 car les exposants continuent à arriver la dernière journée. Mais ce qui est déjà bien c'est qu'on va pouvoir profiter de conditions météorologiques excellentes.

Au niveau de l'ambiance, sur le Grand Pavois on attend 100 nouveautés et quelques avant-premières européennes et mondiales sur notre segment marché. C'est-à-dire des bateaux à moteurs de 7 à 9 mètres, des voiliers de 10 à 12 mètres et des multicoques et bateaux de grande croisière, de grand voyage avec des coques en aluminium, résistant à toutes les conditions (grand froid…) comme le Garcia.

Un certain nombre de nouveautés vont attirer les visiteurs, on espère entre 90 000 et 100 000 personnes en moyenne.

Sinon on a mis en place un certain nombre d'animations. Notre Baseline "la référence des passionnés" s'appuie sur le constat que beaucoup de nos visiteurs naviguent et donc nous avons mis en place des animations qui leur parlent. Tout d'abord les 6 bateaux de la Route du Rhum puis Corentin ChatelPerron avec son bateau Gold of Bengal inauguré au Bengladesh et construit en fibre de jute mais aussi Gwalaz réalisé sur le moule du Tricat 25 et construit par Roland Jourdain en fibre de lin. Il a adapté le processus de fabrication du Gold of Bengal et c'est intéressant de pouvoir voir les deux bateaux l'un à côté de l’autre mais aussi les deux constructeurs.

Nous aurons également des yachts plus classiques, des vieux bateaux à moteurs ainsi que des animations sur la plage car nous sommes un des seuls salons à pouvoir proposer aux visiteurs une plage intégrée au salon. Cette année, 200 enfants défavorisés vont pouvoir découvrir les sports nautiques, découvrir la voile et les différentes activités nautiques. L'idée est de toujours renouveler le nombre des pratiquants.

Sans oublier Antoine Albeau, Robert Teriitehau et François Gabart, le 2e parrain qui participeront à toutes ces animations.

En résumé, ça se présente bien, nous avons beaucoup d'animations en plus des nouveautés et des produits.

Quels sont les rendez-vous incontournables du salon ?

Ce sont avant tout les nouveautés produits des exposants. Ce sont des incontournables, c'est ce qui fait la force du Grand Pavois, présenter des nouvelles stars, des incontournables.

Les rencontres avec les marins qui signent toujours présent avec le Grand Pavois, c'est plutôt très sympa. Ça nous donne une proximité avec le milieu et on aime beaucoup entretenir ça.

Y a-t-il un programme de la journée ? Auriez-vous un parcours type à conseiller aux visiteurs ?

C'est un peu compliqué car il y a beaucoup de choses à voir, d'autant qu'il y a des espaces thématiques en fonction des passions. Nous avons un espace pêche pour les passionnés avec des professionnels présents, l'espace plage avec des initiations et des démonstrations pour valoriser la pratique. Il devrait y avoir 2 000 baptêmes. Nous avons aussi le village bois avec des beaux voiliers, ainsi que les pontons pour voir les bateaux à flots. C'est d'ailleurs ce que préfèrent les visiteurs.

Bien sûr il y a également le hall du pays invité d'honneur, qui est cette année, la Chine avec la province du Liaoning, qui est une province très tournée vers le nautisme et qui possède son propre salon. Pour nous c’est l'occasion de faire une animation à travers la découverte d'un pays mais aussi de mettre les professionnels du nautisme en relation avec des pays différents. Pour rappel nous sommes une association gérée par des professionnels du nautisme du coup nous avons la notion de pouvoir être un outil pour ces professionnels. C’est important.

Plus d'articles sur les chaînes :

Charente-Maritime
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...