Un port futuriste pourrait voir le jour en Antarctique

Un étudiant de l'agence architecturale Zaha Hadid a imaginé un projet de port futuriste en antarctique, dédié au tourisme et à la recherche.

L'Atelier Zaha Hadid, de l'Université des arts appliqués de Vienne, pourrait décider de créer un centre multifonctionnel à la taille gigantesque qui servirait à la fois pour la recherche, le transport et l'hébergement. Le projet, imaginé par un étudiant en architecture, Sergiu Radu-Pop consisterait à utiliser le principe du bio mimétisme comme outil de conception primaire, reproduisant les bords déchiquetés des formations de glace le long de l'océan austral. Le design est très inspiré du travail réalisé par l'agence sur le projet The Unique Circle Yachts.

Le bâtiment serpente hors de l'eau, se déroule sur le continent puis se dirige vers le ciel par une tour tout en verre. Le bâtiment s'essaye à respecter le plus la nature grâce à son côté asymétrique et sa construction en harmonie avec le terrain accidenté du continent de glace. Pour autant, l'intérieur est pensé pour pouvoir accueillir des hommes et notamment des chercheurs et des touristes. Il y aura donc deux espaces, l'un dédié à la recherche et l'autre dédié au tourisme et à la découverte de l'environnement. Le bâtiment comprendra un logement temporaire et un permanent, un espace d'exposition public, des espaces de loisirs et d'exercices, des salles de conférences, des terrasses d'observation, des stations d'accueil pour bateaux et des pistes et des héliports.

L'étudiant a essayé ici de créer un espace de vie pour les chercheurs afin de leur apporter toutes les ressources nécessaires pour avancer sur leurs travaux. Permettre à des touristes de venir s'incorporer dans ce projet c'est une manière pour lui de créer un tourisme d'un autre genre, un tourisme axé sur la recherche, où les visiteurs pourront se mettre dans la peau des scientifiques et pourront participer aux études.

Crédit photos : Courtesy of Sergiu-Radu Pop

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...