Route du Rhum 2014 - Loïck Peyron pourrait battre le record de Lionel Lemonchois


Loïck Peyron n'est plus qu'à 1 000 milles de la Guadeloupe et entame la dernière ligne droite de la course. Après un dernier empannage vendredi soir, il ne devrait plus avoir de manœuvres à réaliser.

Peyron en bonne place pour la victoire

La Tête à l'Anglais n'est plus qu'à 1 000 milles du leader de la flotte et maintenant qu'il navigue dans des alizés un peu mieux établis et mieux orientés, il n'a plus qu'à suivre la ligne droite jusqu'à l'arrivée. Il a fait son dernier empannage vers 19 h 30 ce vendredi et fait route directe vers la Guadeloupe. Au vu de sa situation et de la route à parcourir, il à toutes les cartes en main pour faire mieux que Lionel Lemonchois, qui détient actuellement le temps de référence : 7 jours et 17 heures.

Mais l'idéal ne se réalise pas toujours puisque Yann Guichard (Spindrift 2) n'est qu'à 163 milles du Maxi Solo Banque Populaire VII, soit huit heures de retard. En sachant qu'un Ultime peut atteindre des vitesses de 30 nœuds et qu'il faudra contourner l'île Papillon et que le vent risque alors de s'écrouler tout peut encore arriver. Loïkc Peyron doit rester concentré et tout donner pour arriver à décrocher la victoire.

Un trio qui devient duo chez les Imoca

Chez les Imoca, le trio de tête n'est plus depuis que Marc Guillemot (Safran) rencontre des soucis techniques. C'est donc François Gabart et Jeremie Beyou qui mènent un duel en ligne droite vers l'arrivée. Chez les Multi50, le duo leader, Erwan Le Roux (FenêtréA Cardinal) et Lalou Roucayrol (Arkema Région Aquitaine) naviguent dans les mêmes conditions : un vent de Nord-Est à Est avec 12 à 18 nœuds de grains.

Deux leaders et un démâtage

Chez les Class40, Kito de Pavant (Otio-Bastide Medical) a réussi à reprendre la tête du classement en négociant quelques empannages qui lui ont permis de revenir sur Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires en Peloton). Les conditions météos ne sont pas au beau fixe et la flotte ne devrait rencontrer les alizés que dans deux jours. Conrad Humphreys (Cat Phones) a démâté vendredi soir et fait route vers Lisbonne.

Anne Caseneuve (Aneo) fait faux bond aux Classe Rhum et s'invite avec la Class40 au Nord de Madère afin de rattraper son retard sur le leader du classement, Andrea Mura (Vento di Sardegna).

Crédit : Alexis Courcoux
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...