Route du Rhum - leçon de tricotage

© Alexis Courcoux

Les alizés sont au ralenti et c'est toute la flotte qui est bloquée dans les eaux de l'Atlantique, peinant à atteindre 10 nœuds pour certains. N'en témoignent Lalou Roucayrol qui n'a toujours pas franchi la ligne d'arrivée alors qu'il a passé Basse-Terre à 23 h 30 heure locale !

Alors que Lalou Roucayrol n'était plus qu'à une quarantaine de milles hier soir vers 23 heures en métropole, il n'a pas encore passé la ligne d'arrivée ! La raison ? Un vent quasiment inexistant au sein de l'arc antillais. Hier soir à cette même heure, le malheureux skipper n'avançait qu'à 1,7 nœud.

Dans la nuit il a passé la marque de Basse Terre (23 h 30 heure locale) et son avancée est toujours ralentie par des vents allant de 1 à 7 nœuds. Contacté à la vacation du matin, Lalou est fatigué mais il ne devrait plus tarder à rejoindre la ligne d'arrivée. Ce sera la troisième fois de sa carrière qu'il montera sur le podium du Rhum.

Plusieurs arrivées prévues aujourd'hui

François Gabart (Macif) est en tête de la classe Imoca et est attendu dans la journée. Il sera suivi par Gilles Lamiré (Rennes Métropole – Saint Malo Agglomération) et Yves Le Blévec (Actual) qui font également partie de la classe Multi50.

Le skipper de Macif, qui est, lui aussi dans le nord-est de la Guadeloupe, subi le faible vent. Il peine à atteindre les 10 nœuds et enchaîne les empannages pour attraper le moindre souffle de vent. Gilles Lamiré a choisi la voie du sud et il est désormais voué au même sort, tout comme Yves Le Blévec (Arkema Région Aquitaine).

Chez les Class40, la navigation aussi est ralentie et les trajectoires sont loin d'être tracées. Tous enchaînent empannages et trous de vent. Alex Pella est toujours en tête de la flotte grâce à son plan Botin qui est redoutable au portant. Il distance don premier adversaire, Kito de Pavant de 70 milles.

En classe Rhum, Anne Caseneuve navigue toujours parmi les Class40. Les bateaux sont dispersés sur plus de 1 300 milles, d'ailleurs le dernier concurrent vient de passer la latitude de Madère. Pour l'anecdote, les Ultimes ont passé la ligne d'arrivée il y a déjà 4 jours quand les derniers classe rhum n'ont pas effectué la moitié du parcours !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...