Poulie à friction, la révolution Nub est en marche ?

Le Nub est une "poulie" révolutionnaire… Mais en quoi consiste LA révolution ? Nous nous sommes penchés sur le sujet avec Louis Heckly, de la société Gréement Courant, partenaire du projet.

Le Nub, c'est une petite poulie à friction révolutionnaire qui va faire du bruit dans le Landerneau de l'accastillage… Chez Bateaux.com on s'est interrogé sur l'aspect révolutionnaire de cette petite boule ronde de 16 grammes, capable de tracter plus de quatre tonnes à la rupture en charge statique, ce qui est déjà une sacrée révolution !

Nous avons rencontré Louis Heckly. Le fils de l'ancien président du Yacht-Club de France qui est devenu gréeur suisse à la tête de Gréement Courant.

Pour la petite histoire, Louis Heckly et Bill Leclerc, préparateurs des joutes de TP52 ou autre circuit Maxi ont apporté leur savoir-faire aux concepteurs du Nub, Michel Sauget et François Angoulvant. D'ailleurs, les deux concepteurs ne sont pas totalement inconnus du monde de la course : Michel Sauget est de la voilerie Delta Voiles à La Trinité et François Angoulvant est président de la Class 40 et a armé son Sabrosa 40 RC2 pour son 3e Rhum de quelques 18 Nub.

Revenons à notre poulie… A la question "En quoi le Nub est révolutionnaire ?", Louis a tout de suite répondu "Il s'agit d'un petit anneau qui procure le même service qu'une poulie traditionnelle, mais sans roue tournant sur un axe, sans roulement à billes, sans mécanisme. Contrairement à un anneau de friction où vous êtes obligé d'avoir un des bouts qui passe dans l'anneau, le cordage est complètement indépendant de la poulie. C'est révolutionnaire parce que vous avez 2 encoches qui permettent de maintenir le bout. Elle est aussi révolutionnaire par son prix, son poids, la charge qu'elle accepte, car sur le marché vous ne trouverez pas ça et surtout pour les utilisations multiples qu'on peut en faire sur un bateau. Elles sont beaucoup plus polyvalentes qu'avec un anneau de friction et plus simple qu'une poulie ouvrante."

Des points forts…

Il marque un point, en effet. Aujourd'hui, aucune poulie ou anneau de friction n’est capable de supporter un poids de 4,7 tonnes, surtout avec cette taille, ce poids et cet encombrement (40 mm de diamètre).

Une autre qualité du produit se trouve dans son nom "Comme il l'indique c'est une poulie à friction, il n'y a pas de roulement, donc pas de déperdition dans la friction. En revanche ça reste une poulie puisqu'elle a les applications de 80 % des poulies à bord d'un bateau aujourd'hui" explique Louis.

Pour continuer la liste des avantages, dans l'éventualité où le Nub venait à casser, "la chaîne structurelle ne serait jamais rompue parce que le cordage qui court d'un côté viendrait en écrasement du cordage qui maintient la poulie de l'autre. Donc on se retrouverait cordage contre cordage et typiquement, le mât ne tomberait pas et il n'y aurait plus qu'à remplacer cette petite boule par une autre. Le produit est tellement peu cher, qu'il n'y a aucune raison de ne pas en avoir plusieurs à bord.

Typiquement sur n'importe quel bateau à voile, vous avez des poulies en pied de mât qui renvoient les drisses. Si une de ces poulies venait à avoir un point de faiblesse, vous prenez cette petite boule, vous la posez sur la drisse en place sans dépasser la drisse du mât ni de la poulie, vous faites ce que l'on appelle un lashing, 3 tours avec un Dyneema en dessous, sur l'autre côté pour tenir le tout et vous avez une nouvelle poulie de pied de mât, en exactement 1 minute."

… Et des points faibles

Le Nub est peut-être révolutionnaire, il n'en possède pas moins quelques défauts comme le reconnaît Louis, modestement "Les points faibles il y en a, on en est tout à fait conscient et on est tout à fait prêt à les défendre."

Premièrement, il n'est pas recommandé pour être utilisé en remplacement de tous les types de poulies, notamment celles de réglage. "En tant que gréeur, j'estime que le Nub n'est pas adapté aux poulies d'écoute de spi parce que le réglage est permanent et primordial pour effectuer des réglages corrects en régate." Enfin, son principal point faible est que le Nub reste une poulie à friction et que par conséquent il peut y avoir des systèmes de gorge sur lesquels l'équipe est en train de travailler.

En conclusion…

Aujourd'hui, le Nub est adapté aux bateaux de course "Sur 75 % des bateaux de course, le diamètre maximum des bouts est compris entre 12 et 6 mm. Cette petite boule correspond". Pour les bateaux de croisière, "elle est applicable pour peu que le diamètre des cordages corresponde à ce produit qui sera évidemment proposé dans très peu de temps à d'autres diamètres." Il a d'ailleurs été testé sur de nombreux bateaux de course en IRC, TP52... et les retours ont été concluants.

Petit et parfaitement transportable, il se glisse partout sur le bateau et est parfaitement adaptable à presque tous les postes de pouliages sur n'importe quel bateau : moufflage, palan en cascade, pataras, hale-bas, bastaques, retour d'angle (poulie de pied de mât), barber ou même en cap-de-mouton sur du gréement dormant. Et contrairement aux anneaux de friction, il peut être gréé sur un cordage déjà en tension…

Le Nub est disponible avec un diamètre de 12 mm, mais le développement de modèles plus grands et plus petits est déjà d'actualité. Construite en nylon (une trentaine de plastiques différents ont été testés sur des bancs de test et sur les bateaux), le développement d'une Nub en bois pour les bateaux classiques est déjà à l'étude. Reste la question de la durée de vie, qui serait infinie, mais les quatre hommes n'ont pas assez de recul pour faire des estimations. Enfin, à ce prix-là, même si elle vient à s'user, investir 39,90 € pour une nouvelle paire ne vous ruinera pas !

Pour finir, si on demandait à Louis de vendre le Nub, il vous dirait sans doute "Elle fait 16 grammes ce qui est le 10e du poids d'une poulie à roulement normale, elle fait 40 mm ce qui est au moins moitié inférieure et elle tire des charges nettement supérieures à ce qu'on trouve sur le marché et surtout à un prix défiant toute concurrence."

Pour les plus curieux d'entre vous rendez-vous au Nautic de Paris sur le stand du Yacht-Club de France pour la présentation officielle du produit.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Renard Des Mers - 24 Novembre 2014
Poulie ??? Nope anneau a friction oui :)
Ajouter un commentaire...