Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

STX Lanester - 47 suppressions d'emplois confirmées

Le Directeur Général de STX a confirmé, lundi 24 novembre, la suppression de 47 emplois sur le chantier de Lanester, près de Lorient. C'est donc la moitié des effectifs qui est soumise à ce plan de suppression d'emploi.

© cgtstxlorient
Le

Ce lundi 24 novembre s'est déroulé le Comité d'entreprise extraordinaire, annoncé par la direction le 17 novembre dernier (voir l'article). La décision de supprimer 47 emplois au sein des chantiers STX de Lorient a été confirmée par le Directeur Général Laurent Castaing. Avec la confirmation de ce Plan de Suppression d'Emploi, ce sont "47 familles et 250 autres travaillant en sous-traitance" qui vont être impactés par cette décision. Un accord de méthode a d'ores et déjà été passé, permettant d'allonger le calendrier prévu. Ce sont environ 60 salariés qui ont débrayé ce 24 novembre pendant le CE extraordinaire. Les syndicats appellent à une nouvelle réunion d'information syndicale ce vendredi 28 novembre.

Pour la CGT, la faute n'est pas aux salariés. En effet, le carnet de commandes est vide et la suppression des services, commercial et projet, du chantier STX de Lanester n'y sont pas pour rien. Le syndicat explique "Malgré un effectif qui diminue depuis plusieurs années le chantier est encore capable de construire des navires de A à Z, le savoir-faire et les compétences sont toujours présents dans l'entreprise."

Les syndicats refusent la décision de la direction et vont demander le maintien de l'emploi pour tous les salariés. En effet, la commande du nouveau roulier pour Groix pourrait incomber au chantier STX de Lorient, qui est en concurrence avec Piriou. Bémol, la décision ne sera donnée qu'en juin.

D'après les syndicats, ce plan de suppression d'emploi n'est que la première étape d'un plan qui consisterait à fermer le chantier de Rohu "Le plan présenté n'est que la première étape, la seconde sera sans doute la fermeture du site." "Toute l'entreprise est concernée car nous pensons qu'à court terme, c'est la fermeture du site du Rohu qui est envisagée par la direction."

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO