Volvo Ocean Race - La victoire pour Dongfeng

© Rick Tomlinson / Volvo Ocean Race

Dongfeng Race Team est arrivé au petit matin en Chine (00h 31 min et 38 secs en France), à Sanya après 4 642 milles de course. C'est une très belle victoire que s'offre l'équipe franco-chinoise à domicile et surtout un changement de situation pour l'outsider qui devient leader.

Sur les 23 jours de course qu'a comptée cette étape, Dongfeng en a passé 22 en tête, c'est dire, si, dès le départ, l'équipe n'a rien lâché. Et ce parcours jusqu'à Sanya n'était pas des plus facile car il a fallu affronter plusieurs barrières : vents faibles, trafic important, objets non identifiés… "S'il y a une étape à gagner pour nous, c'est évidemment celle-là" expliquait Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng. C'est désormais chose faite !

À son arrivé à terre, le skipper français a tenu à saluer le public en mandarin avant de savourer la victoire. C'est la première fois qu'un équipage chinois remporte une étape de la Volvo Ocean Race. "C'est fantastique. C'était dur, très long, très difficile de rester en tête. À chaque fois qu'on arrivait à creuser notre avance, le groupe de derrière revenait sur nous. C'est l'étape la plus stressante que j'ai pu disputer. Ce projet chinois est fantastique. C'est un résultat majeur pour la Chine, pour la voile chinoise. Nous sommes très fiers de cela" explique-t-il.

Il a également tenu à rendre un bel hommage à ses deux équipiers chinois, Kit et Black, venus à bord pour cette 3ème étape, qui il y a encore quelques mois, n'avaient jamais passé une nuit en mer. "Il y a un an nous étions ici à Sanya pour découvrir pour la première fois les équipiers chinois. Quand on voit le chemin accompli. Ils sont maintenant devenus de grands marins !"

Crédit : Rick Tomlinson/Volvo Ocean Race

Après deux deuxième place au Cap et à Abu Dhabi, cette victoire a un goût de revanche, car rien de plus beau que de gagner dans le port d'attache du bateau. Même si rien n'est fini et que la route est encore longue jusqu'à la fin de la course (6 étapes doivent encore être disputées), cette victoire a permis à Dongfeng de prendre l'ascendant psychologique sur ses concurrents et de marquer l'histoire de la course.

L'équipage pour cette 3ème étape

  • Charles Caudrelier
  • Black (Liu Xue)
  • Eric Peron
  • Jack Bouttell
  • Kevin Escoffier
  • Kit (Cheng Ying Kit)
  • Pascal Bidégorry
  • Thomas Rouxel
  • Sam Greenfield (USA – reporter embarqué)

Les premiers mots de Charles Caudrelier : "Pour moi, c'est un rêve mais il reste encore six étapes. La course est longue. La difficulté sur la Volvo Ocean Race c'est de durer, je le sais très bien. C'est fantastique d'avoir réussi à le faire. Pour le projet, c'est magique. Gagner n'est pas l'objectif principal du projet. C'est de former des Chinois. Mais on arrive à faire les deux, donc c'est vraiment génial. Mais il y a encore six étapes, je le répète. Tous les jours, cela a été difficile. Mais la partie la plus dure a été Malacca car le vent a été vraiment aléatoire. On n'avait aucun contrôle par rapport à ce qui se passait derrière. Les vents étaient imprévisibles. Nous avons bien navigué je pense. On a eu un peu de réussite pour sauver notre place. C'est passé à très peu de chose pour que l'on perde cette première place. Je pense que Malacca a vraiment été crucial."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Volvo Ocean Race

Volvo Ocean Race - Dongfeng devrait être le vainqueur de l'étape

Charles Caudrelier, skipper émérite de Dongfeng Race Team