Volvo Ocean Race - Cap sur Auckland

© Victor Fraile / Volvo Ocean Race

C'est ce dimanche matin à 7 heures (heure française) que les 7 équipages de la Volvo Ocean Race ont quitté le port de Sanya. Après la victoire In-Port, Dongfeng Race Team prend la tête de la flotte.

Dans la Volvo Ocean Race, on ne perd pas le rythme ! Après quelques jours de repos à Sanya, en Chine, les équipes ont repris la mer hier pour cette 4e étape de la course. Team Alvimedica, MAPFRE et Abu Dhabi Ocean Racing ont pris un très bon départ, mais très vite Charles Caudrelier et ses hommes ont su remonter en tête de la flotte et sont toujours, quittant les premiers leur port d'attache de Sanya.

Depuis leur arrivée à Sanya, puis leur victoire In-Port, l’équipe franco-chinoise ne cesse de déclencher l'admiration. "Mais quel est le secret de Dongfeng ?" s'interroge Knut Frostad, directeur de la course, pendant le départ de l'étape. Avec Chris Nicholson, skipper de Team Vestas Wind, improvisé commentateur pour l'occasion, ils louent "la Figaro" car beaucoup d'hommes de Dongfeng en sont issus.

Pour cette prochaine étape, c'est une autre paire de manches qui va se jouer. Les équipages vont devoir réaliser 5264 milles jusqu'à Auckland mais le début de l'étape s'annonce difficile. Au près, dans du vent fort et une mer formée, les marins vont devoir composer pour trouver leur rythme. Comme le prouve l'histoire de la course, le sud de la mer de Chine peut être redoutable pour les équipages. En 2012, Telefonica avait rencontré des vagues de quinze mètres !

Sur cette étape, quatre des sept Français engagés sur cette Volvo ont déjà remporté la victoire à Auckland. Lors de la dernière édition, Caudrelier, Pagès, Nélias et Israël faisaient partie de la même équipe, Groupama.

Changement d'équipiers pour cette 4e étape

De nouveaux changements d'équipiers ont eu lieu pour cette 4e étape. Martin Stromberg, Wolf et Horace reviennent sur Dongfeng. Sur MAPFRE, Anthony Marchand quitte le navire en raison d'un problème dentaire à soigner et est remplacé par Willy Altadil, 22 ans. Si son nom vous dit quelque chose, c'est que son père, Guillermo Altadil, a déjà participé à 6 éditions de la Volvo Ocean Race et court actuellement la Barcelona World Race. Le skipper Iker Martinez est toujours absent en raison de sa campagne olympique en Nacra 17 et c'est donc Xabi Fernandez qui le remplace encore.

Sur Abu Dhabi Ocean Racing, Phil Harmer retrouve sa place et sur Team SCA Liz Wardley remplace Sara Hastreiter.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...