Volvo Ocean Race - Le départ de la 5e étape reporté

© Ainhoa Sanchez / Volvo Ocean Race

C'est confirmé, le départ de la 5e étape de la Volvo Ocean Race, qui devait avoir lieu ce dimanche 15 mars, sera bel et bien reporté.

Les équipages devaient prendre le départ d'Auckland ce dimanche 15 mars pour rallier la prochaine étape, Itajai. Pour des raisons de sécurité, celui-ci vient d'être reporté. On annonce des conditions météo extrêmes avec des vagues de 22 mètres et des vents entre 50 et 80 nœuds (150 km/h). La raison de ces conditions exceptionnelle se nomme Pam. Ce cyclone qui évolue au large de la Nouvelle-Zélande enregistre des vents de 200 km/h. "Notre principal sujet d'inquiétude est l'état de la mer plus que le vent. Les bateaux peuvent supporter des vents très forts, mais il y aura des vagues énormes le long de la côte néo-zélandaise et il n’y a rien pour s'abriter" explique Knut Frostad, le CEO de la Volvo Ocean Race. Les équipages risqueraient de trop gros problèmes, et ce dès leur entrée dans la course.

Crédit : Ainhoa Sanchez / Volvo Ocean Rac

Pascal Bidégorry, navigateur de Dongfeng Race a confié à l'Equipe n'avoir "jamais vu ça de [sa] vie." Les fichiers météo sont impressionnants, virant du vert (pour le vent faible), au rouge sans beaucoup de transition avant de passer au violet foncé (vent très fort). "Le [lundi] matin, il n'y a plus que douze mètres de vagues, mais encore 40 nœuds de vent de nord-ouest et de sud-ouest, alors imaginez les vagues au milieu de tout ça. Comment partir alors que ça va être dantesque ? " s'interroge le skipper français.

Pour le moment, le départ est reporté d'au moins 24 heures, mais comme le confie Knut Frostad, "cela peut être plus tard." Le cyclone est surveillé avec beaucoup d'attention. Le programme du week-end est néanmoins maintenu avec la course In-Port qui se déroulera samedi 14 mars, par des conditions idéales, soleil et 20 nœuds de vent.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...