Profitez de la marée du siècle en sécurité !

Nicolas Weber est un expert du Shom et il nous donne quelques conseils pour profiter de la marée du siècle, qui aura lieu ce samedi 21 mars. L'adage qui restera de mise est "Prudence est mère de sûreté" !

Le 21 mars prochain aura lieu la marée du siècle avec un coefficient de 119 sur 120. Malgré l'aspect spectaculaire de la chose, la marée du siècle se produit tous les 18 ans et la dernière remonte à 1997. Qui dit évènement exceptionnel dit foule exceptionnelle et mesures de sécurité exceptionnelles. "La marée va descendre le plus loin possible donc certaines zones vont émerger, attirant les curieux. En Manche et sur la côte Atlantique, la mer va remonter très vite et ça peut être très dangereux" explique Nicolas.

Avant tout, le promeneur devra faire appel à son bon sens. "L'usager doit être prudent, ne pas aller au bord de l'eau…" Du côté des préfectures et des communes, certaines ont déjà pris des mesures. "Des systèmes de protection contre les submersions marines peuvent être mis en place, certains ponts peuvent être fermés, les zones côtières mises sous surveillance, le personnel mis en astreinte…"

Le Mont-Saint-Michel zone du plus grand marnage

La zone typique où la grande marée sera la plus impressionnante est incontestablement le Mont-Saint-Michel. "Le marnage est de 14,5 mètres soit la hauteur d'un immeuble de 4 étages." Pour rappel, le marnage correspond à la différence de hauteur de l'eau à marée basse et à marée haute. (Voir la marée du siècle le 21 mars prochain au Mont-Saint-Michel)

S'informer des horaires des marées

Peu importe la zone, il ne faut pas oublier que lorsque la mer monte, elle va très vite. "Il faut que les promeneurs se rendent compte que l'on a toujours 6 heures pour que la mer remonte." Il est donc très important de connaitre les horaires de marées, car elles sont différentesen fonction des zones. "Vous pouvez les consulter sur le site du Shom, elles sont gratuites."

Ne pas s'aventurer trop loin

Avec les grandes marées, des zones se retrouvent découvertes alors qu'elles ne le sont jamais habituellement. "On serait tenté d'aller voir le rocher qui n'apparait quasiment jamais." Pour autant, ce n'est pas la bonne solution. "La mer va monter à 6 ou 7 km/h ce qui est beaucoup plus rapide qu'un homme qui marche ou qui court."

Pour profiter des grandes marées, "il faut ne pas aller trop loin et remonter bien avant que la marée monte." En février dernier, des grandes marées à forts coefficients ont eu lieu et des gens se sont retrouvés piégés sur des îlots en Bretagne. "La prudence doit être de mise ce jour-là, aussi bien pour les promeneurs que pour les navigateurs. En mer il y aura de forts courants, ce sera important de bien faire attention, notamment dans certaines régions."

Surveiller la météo

La météo tient également un rôle important en période de grandes marées. "Météo France émet des alertes vigilances et peut lancer le plan "Vigilance Vague Submersion" qui fonctionne avec un code couleur : jaune, orange ou rouge." Il est important de surveiller s'il y a des risques de submersion marine ou de fortes vagues. "En 2015, nous aurons 40 marées avec des coefficients supérieurs à 100 et 20 marées avec des coefficients supérieurs à 110."

Tout le monde se souvient de la tempête Xynthia de 2010 qui avait causé de nombreux dégâts et de nombreux morts. "La tempête Xynthia était assez forte avec du vent et de la houle, mais surtout elle a eu lieu en même temps qu'une marée haute de coefficient 102, ce qui a causé une surcote supérieure de 1,50 mètre par rapport à ce qui était prévu."

"Si on baisse la pression atmosphérique de 10 hectopascals, la mer monte. Par exemple, si on passe de 1015 à 995, la mer va monter de 10 à 15 cm."

En résumé, il faudra rester très prudent, éviter la digue et vérifier les vigilances émises par Météo France. "En 1997, lors de la dernière marée du siècle, nous avions un bel anticyclone et la mer était d'huile, le spectacle était très beau."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Grandes marées

Voir la marée du siècle le 21 mars au Mont-Saint-Michel

Faites rimer grande marée avec solidarité