Lionel Péan remporte, avec SFS II, les 900 Nautiques de Saint-Tropez en temps réel et compensé !

Les 900 Nautiques de Saint-Tropez dont le départ avait été donné le 21 mars dernier à 12 h 15 s'est achevé ce dimanche 29 mars, consacrant SFS II, vainqueur de l'édition.

Crédit : Gilles Martin-Raget / SFS

Sur les douze bateaux ayant pris le départ de la course, dix ont franchi la ligne d'arrivée. Le premier en temps réel n'est autre que le VOR 70 de Lionel Péan, SFS II (998 MN en 3 jours 17 heures et 1 min). Avec l'arrivée des derniers voiliers, le vainqueur en temps compensé a pu être déterminé et c'est encore une fois, Lionel Péan qui décroche le titre ! Il termine devant le Delher39Q Yenael, de Franck Perrier de Hyères et l'IMX45 Imagine de Gérard Marchetti de Saint-Tropez.

Imagine termine second et temps réel et Yenael, second en temps compensé.

SFS II n'a pas battu son record, qui est de 3 jours 8 heures, 2 minutes et 17 secondes, établi en 2014, mais il a su prouver tout son potentiel. L'Ex-Puma de la Team SCA (engagée sur la Volvo Ocean Race) était encore, il y a quelques semaines, le bateau d'entrainement de l'équipe féminine, aux États-Unis.

Un prix spécial a été attribué à Walili d'Antibes, premier équipage en double, composé de Richard Delpeut et Daniel Tinmazian. Peips, de Christian Deschepper du Club de Bandol a également été récompensé pour sa fidélité, participant depuis 2010.

Malgré des conditions météo musclées, surtout entre les Baléares et la Sardaigne et deux abandons, cette édition des 900 Nautiques de Saint-Tropez a encore réuni tous les suffrages des participants. Le seul catamaran, Arcadia IV, skippé par Alain Hamel a dû abandonner la course aux îles d'Hyères suite à la casse de sa dérive.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Var
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...