Indiscrétion - les accès aux ports de plaisance maintenant supervisés par des pilotes

Nous avons surpris une indiscrétion à la capitainerie du Cap d'Agde. Le port lance une opération d'un nouveau genre, une idée vraiment innovante pour augmenter le nombre de places dans son port. Confiez vos clés et laissez-vous guider…

Le port du Cap d'Agde lance une nouvelle opération pour résoudre la problématique du manque de places de port : un service de "Baturier", à l'image des voituriers devant les hôtels.

Déjà connu pour avoir innové avec les pontons sur rail MobiDeck, mais dont l'exploitation est aujourd'hui arrétée, le port cherche toujours à optimiser l'espace. "Après 5 ans d'exploitation des pontons mobiles, nous devons revoir entièrement le système des chaînes d'entrainement. Une charge trop lourde qui nous oblige à arrêter cette expérience. Mais heureusement nous ne sommes pas à court d'idées…" nous confie avec un large sourire Pierre Weiss directeur des ports du Cap D'Agde.

Très simplement, pour créer de nouvelles places, les services techniques du port ont resserré l'espace inutilisé entre les pontons. "Grâce à cette modification, nous gagnons trés exactement 21,45 % de places supplémentaires."

Mais manœuvrer dans ces espaces réduits au strict minimum peut poser de sérieux problèmes aux plaisanciers.

C'est ici que le port intervient astucieusement.

"Pour résoudre la problématique des manœuvres de port qui deviennent plus délicates vu le peu d'espace pour évoluer, nous avons engagé des pilotes professionnels de bateau. Ils auront pour mission de prendre en main le bateau à l'entrée du port et de superviser toute la manœuvre jusqu'au ponton. Ce modèle existe déjà pour les cargos ou autres navires marchands. Pourquoi ne pas l'appliquer à la plaisance ?"

Cette mise en place sera effective à partir du 1er mai 2015 et à l'essai pour toute la saison prochaine. Les propriétaires de bateau voulant accoster seront contraints de se plier à la présence de ce "baturier" à bord, sous peine de se voir refuser l'accès au port. "Financièrement, l'opération est neutre pour les plaisanciers" précise Pierre Weiss "en effet, nous arrivons à financer l'opération (salaires, assurance…) sur le nombre de places gagnées dans le port".

La Fédération de Ports de Plaisance se dit très intéressée par ce programme et invite tous ces adhérents à suivre cet essai de prés pour l'adopter au plus vite dans tous les ports de France.

Et vous ? Seriez-vous prêt à confier les clés de votre bateau pour une manœuvre de port ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Hérault
Réagir à cet article :
Mø Cørgnt - 01 Avril 2015
On innove au Cap d'Agde !
Jean-Luc Tual - 01 Avril 2015
Poisson d'avril. Laissez quelqu'un d'autres piloter mon bateau et puis quoi encore !!!
Christian Jacques - 01 Avril 2015
si c est reellement un pilote comme j ai connu jadis pourquoi pas mais comment marche l assurance????
Alex Tremwest - 01 Avril 2015
à optimisER! Merci pour lui...
Claude Equipnautic - 02 Avril 2015
bravo pour le poisson, on en connait qui se sont fait prendre :)
Jean-Michel Delcourt - 03 Avril 2015
il n'y arriverait pas
Christian Tisseyre - 20 Septembre 2016
Avec l'volution de la plaisance telle qu'elle est j'ai choisi de vendre mon bateau. Dans plaisance il avait plaisir. Va falloir trouver un autre mot sur la base de contrainte.
Ajouter un commentaire...