La Royale 300, au croisement de la haute horlogerie et de la plongée

Pequignet, la manufacture française de Haute Horlogerie vient de lancer une toute nouvelle montre, dédiée à la plongée. La Royale 300 associe hautes performances et élégance à la française.

La manufacture française de haute horlogerie, Pequignet, vient de lancer une nouvelle montre dans sa collection Manufacture Diver, la Royale 300. Cette plongeuse a été présentée en avant-première sur le Baseworld (salon international de l'horlogerie et de la joaillerie). Moderne, innovante, elle est disponible en quatre couleurs et vendue au prix de 4500 €.

"La Royale 300 répond aux plus hautes exigences d'une montre de plongée professionnelle" indique la marque de haute horlogerie. La lunette tournante unidirectionnelle, recouverte de caoutchouc, brevetée Vulcamix et d'une capsule avec Luminova à 12 heures, présente une échelle de 60 minutes. Cela permet aux plongeurs de calculer avec précision leur phase de décompression. Sa couronne brevetée ¼ de tour permet une manipulation rapide et intuitive. Son cadran à multiples niveaux se compose d'une petite seconde à 3 h et d'une réserve de marche de 88 heures située entre 7 h et 8 h. Son design sportif avec les index et les aiguilles recouverts de Luminova BGW9 permet une lecture optimale, essentielle en milieu marin.

Cette nouvelle montre de plongée est étanche jusqu'à 300 mètres de profondeur. Son boitier est en acier poli satiné de 43 mm. Le bracelet est en caoutchouc monobloc à boucle dépliante double fermeture. Le boitier, tout comme le bracelet est disponible en quatre couleurs : noir, bleu, orange ou noir et orange.  

La Royale 300 intègre la dernière génération du célèbre mouvement de manufacture et répond aux plus hautes exigences d'une montre de plongée professionnelle. "Les plongeurs ont besoin d'une montre avec une grande précision et une étanchéité remarquable afin de mesurer la phase de décompression, essentielle à leur survie" explique la manufacture.

Caractéristiques techniques

MOUVEMENT

  • Mouvement manufacture mécanique à remontage automatique - Calibre Royale
  • 21'600 alternance/heure (3Hz), remontage automatique dans le 2 sens, diffusion de la force initiale par un axe central au barillet, grand balancier à vis compensatoires
  • Réserve de marche de 88 heures garantissant un isochronisme exceptionnel de 72 heures
  • Finition du mouvement : ponts et platine perlés, colimaçonnés et côtes de Genève, 
  • Masse oscillante soleillée et rhodiée, logo Lys

FONCTIONS

  • Petite seconde à 3h
  • Réserve de marche de 88h située entre 7h et 8h
  • Heures et minutes centrales

BOITIER

  • Diamètre : 43 mm
  • Finition polie satinée
  • Lunette tournante unidirectionnelle surmoulée caoutchouc brevetée Vulcamix, capsule billight Luminova 12h
  • Couronne brevetée 1/4 de tour, vissage simplifié, logo Lys indexé
  • Etanchéité : 300 m

CADRAN

  • Cadran sport multiples niveaux, avec appliques Tour d'heures en Luminova
  • Glace saphir dessus traitement anti-reflet multicouches
  • Aiguilles désignées Pequignet avec Luminova

BRACELET

  • Bracelet caoutchouc monobloc noir, bleu ou orange, avec logo Lys en relier, boucle double déployant.

PRIX

  • 4 500 €

 

Le Calibre Royal

Le Calibre Royal est protégé par 8 brevets internationaux est un mouvement avec un mécanisme à remontage automatique dans les 2 sens et une fréquence de 21.600 alternances/heure garantissant une réserve de marche de 88 h. Il a été entièrement conçu, prototypé, contrôlé et assemblé dans le laboratoire de Haute Horlogerie Pequignet à Morteau, en France. Sa réalisation a nécessité 279 plans industriels, 318 composants dont 316 dessinés sur plan par le laboratoire Pequignet, 150 outillages ou matrice de fabrication des composants, plus de 20 000 côtes…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...