Quel est le programme de navigation de l'Hermione ?

© Francis Latreille / Association Hermione

L'Hermione a pris la mer ce samedi 18 avril à 23 h pour son grand voyage vers les États-Unis. Sur les traces de Lafayette, elle reproduira quasiment le même voyage. Voici son parcours.

L'Hermione, ce bateau destiné à redonner à la France, grande puissance maritime du XVIIIe siècle, un navire-symbole de la marine royale, a quitté son mouillage de l'île d'Aix samedi 18 avril. Après une grande fête et sous les yeux de centaines de milliers de personnes – dont le président de la République –, l'Hermione a quitté son nid. Ce grand voyage symbolique vers les États-Unis se terminera à l'endroit même où La Fayette avait accosté en 1780 pour annoncer l'aide française aux insurgés américains.

Faire le voyage comme La Fayette 235 ans auparavant

L'Hermione suivra le même trajet que son modèle, 235 ans avant elle, mais les étapes américaines ne seront pas les mêmes. Latouche-Tréville, commandant de l'Hermione à l’époque, avait atterri à Boston par hasard. Après une première escale aux Canaries, début mai, l'Hermione rejoindra Yorktown, en Virginie, un mois plus tard. C'est le lieu historique de la bataille de la baie de Chesapeake, qui signa la naissance des États-Unis.

Douze autres escales américaines sont prévues, en remontant la côte est : Mount Vernon, Alexandria, Annapolis, Baltimore, Philadelphia, New York, Greenport, Newport, Boston, Castine et Lunenburg, en Nouvelle Écosse. Ces étapes ont été organisées par l'association américaine "Friends of Hermione" présidée par Miles Young et déterminées en fonction des lieux où les financements ont pu être trouvés.

La frégate retrouvera Brest début aout 2015.

 

 

La liste des escales :

 

AVRIL-MAI

  • 1er au 6 mai : Canaries : Réapprovisionnement du bateau en vivres avant la traversée de l'Atlantique.

JUIN

  • 5 au 7 juin : Yorktown (Virginie) - C'est à Yorktown que se déroula en 1781 la bataille qui a permis l'indépendance et la naissance des États-Unis.
  • 9 juin : Mount Vernon
  • 10-12 juin : Alexandria (à côté de Washington)
  • 16-17 juin : Annapolis (dans la baie de Chesapeake)
  • 19-21 juin : Baltimore
  • 25 au 28 juin : Philadelphie (dans la baie de Delaware). L'Hermione avait reçu à son bord les membres du Congrès américain, en mai 1781.

JUILLET

  • 1-4 juillet : New York
  • 6 au 7 juillet : Greenport : C'est ici que débarquèrent, le 11 juillet 1780, 5500 combattants français, menés par Rochambeau, que La Fayette rejoignit en tant qu'envoyé spécial de Washington, le 25 juillet 1780.
  • 8 au 9 juillet : Newport
  • 11 au 12 juillet : Boston - Arrivée au point de débarquement historique de La Fayette.
  • 14-15 juillet : Castine
  • 18 juillet : Lunenburg (à côté d'Halifax), Canada
  • 23 juillet : Saint Pierre et Miquelon.

AOUT - Escales en France

  • 10 au 17 aout : Brest (Finistère). Lafayette y débarqua le 6 février 1779 au terme de sa première campagne américaine.
  • 29-30 aout : Retour à Rochefort, port d'attache de l'Hermione
Crédit : Stéphane MARC - Marine Nationale

Les 4 étapes phares du voyage de l'Hermione

1 – Yorktown du 5 au 7 juin 2015

C'est dans cette ville de Virginie que se décida le sort des États-Unis. Le 17 octobre 1791, les insurgés des 13 colonies qui avaient fait sécession en signant secrètement le traité d'indépendance le 4 juillet 1776, commandés par Georges Washington et Lafayette et soutenus par l'Armée française du Comte de Rochambeau, combattirent durant 21 jours, les troupes britanniques de Lord Cornwallis. Affaibli par le blocus de la flotte française, à l'entrée de la baie de Chesapeake, Cornwallis ne reçut jamais de renforts et fut contraint de capituler.

2 – Philadelphie du 26 au 28 juin 2015

C'est dans cette ville que le jeune Congrès américain fut réuni à bord de l'Hermione. À Philadelphie, on trouve aussi l'Independence Hall, lieu où furent signés le traité puis, 11 ans plus tard, la constitution des États-Unis. Cette étape est symbolique, puisqu'elle se trouve en Pennsylvanie, lieu d'origine de Benjamin Franklin, père de la Constitution. Les grands voiliers qui accompagneront l'Hermione jusqu'à sa prochaine étape, à New York, se retrouveront ici.

2 – New York du 1er au 4 juillet

New York fut la dernière ville libérée par Georges Washington en 1783. Elle devint ensuite temporairement la capitale des États-Unis, de 1785 à 1790. Les autres villes, visitées par l'Hermione, joueront également le rôle de capitale, tour à tour. New York est connue pour ses festivités du 4 juillet. L'Hermione ne dérogera pas à la règle, car elle transportera dans ses cales de nombreuses munitions pour un grand feu d'artifice prévu ce jour-là.

4 – Boston du 11 au 12 juillet

C'est dans cette ville qu'a débuté officiellement la révolution américaine en 1773. Le royaume britannique rencontrant de gros problèmes financiers infligea une série de taxe aux colonies. Parmi celles-ci, le "Tea Act" qui déclencha la révolte. Six navires britanniques arrivèrent sur la côte est, dont 3 à Boston. Le 16 décembre, 16 Bostoniens déguisés en Mohawks se hissèrent sur les bateaux et firent passer 342 caisses de thé par-dessus bord. L'évènement devint le symbole de la révolte contre l'Empire britannique. 7 ans plus tard, Lafayette débarqua à Boston sur l'Hermione.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : L'Hermione

Revivez en images le Grand départ de l'Hermione

L'Hermione bientôt en fête aux Canaries

Photos