Groupe Grand Large Yachting, le day charter après le grand voyage ?

Le groupe Grand Large Yachting vient de réaliser un nouvel investissement. Il a racheté la marque Ocean Voyager, des catamarans de day charter.

Depuis son lancement en 2003, Allures Yachting, devenu Grand Large Yachting, n'a cessé son expansion. Ce groupe a racheté le Chantier Naval Outremer (2007), le chantier Garcia (2010) et enfin Alumarine (2013). Le rachat d'Ocean Voyager aujourd'hui ajoute une nouvelle corde à son arc. Nous avons contacté Xavier Desmaret, PDG d'outremer, pour lui demander la signification de ce rachat.

Comment vous est venue l'idée de proposer le rachat de cette marque Ocean Voyager ?

Xavier Desmaret : Ocean Voyager était produit à Rochefort par Nautitech. Depuis le rachat de ce chantier par Bavaria, leur volonté était de se placer sur une production de série de catamarans de croisière de petites tailles. Nous avons rencontré Bruno Voisard et naturellement nous avons repris cette activité.

Ce transfert est "facile" pour nous, car il ne s'agit pas de déplacer des compétences humaines, mais juste d'un transfert d'actif. Concrètement, nous rapatrions les moules dans le groupe où seront produits les Ocean Voyager avec nos équipes.

Quels sont les modèles que vous allez produire ?

Xavier Desmaret : Nous avons les moules pour produire toute la gamme de 53 à 78 pieds. Il s'agit de voiliers en polyester comme nous en produisons déjà chez Outremer. Côté compétences, nous avons ce qu'il faut !

N'avez-vous pas l'impression de sortir de votre domaine d'activité aujourd'hui plus tourné vers le grand voyage ?

Xavier Desmaret : Depuis le rachat en novembre 2013 du chantier nantais Alumarine, nous avons découvert un nouveau secteur d'activité : le bateau de travail. Ocean Voyager vient en synergie avec ce chantier. Nous serons en mesure de proposer aux professionnels comme les ports ou les complexes hôteliers un autre type de bateaux de travail : le day charter.

En effet, il ne s'agit pas du même marché que la plaisance, mais en revanche il s'agit du même savoir-faire. Cette nouvelle activité nous permet d'asseoir notre production sur plusieurs marchés, nous permettant de mieux supporter les vagues cycliques des marchés.

Il nous semble qu'Outremer est déjà à l'étroit dans ses locaux. Comment accueillir en plus des catamarans aussi grands qu'un cours de tennis ?

Xavier Desmaret : En effet, nous manquons de place. Nous sommes actuellement à la recherche de locaux pour accueillir nos nouvelles activités. Ce sera pour nous la prochaine étape.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

ALLURES YACHTING recrute

Actualités de l'entreprise