C'est parti pour l'Armen Race !

Le départ de l'Armen Race, le "Fastnet breton" devait avoir lieu ce jeudi 14 mai, mais les conditions météos trop fortes, ont repoussé le départ ce vendredi 15 mai à 8 heures. Ils sont donc 160 équipages à avoir pris le départ de la régate - professionnels et amateurs - sur trois parcours différents. Arrivée prévue le dimanche 17 mai, toute la journée.

L'Armen Race est une course semi-hauturière de 320 milles entre la Trinité-sur-Mer et le phare ArMen (Occidentale de Sein), en double ou en équipage. Cette 5e édition réunit près de 160 équipages et environ 500 à 600 marins, dont certains sont de grands noms de la course au large, mais surtout de nombreux amateurs passionnés.

Le départ qui devait initialement, avoir lieu ce jeudi 14 mai, a dû être repoussé en raison de forts vents de 30 nœuds établis, des rafales à 40 nœuds et une mer très forte. Les concurrents ont donc pris le départ de l'ArMen Race ce vendredi matin à 8 heures. Les arrivées sont prévues samedi 16 mai, dès l'aube, et jusqu'en soirée.

Heures de départ par catégories

  • 8 h : Mini 6.50, IRC Double
  • 8 h 10 : IRC 3, IRC 4, Pogo 8.50
  • 8 h 20 : IRC 2, Osiris Habitable
  • 8 h 30 : Nuit de l'Armen (Osiris Habitable et IRC Double)
  • 8 h 40 : IMOCA, IRC 1, Class 40
  • 8 h 50 : Ultime, Multi 50, Multi 30

Professionnels et amateurs réunis en double et en équipage

Sur la ligne de départ, on retrouvera l'Ultime Musandam Oman Sail, qui sera skippé par Roland Jourdain.

Chez Les Multi 50, on retrouve les deux amis, Erwan Le Roux (FenêtréA – Prysmian) et Lalou Roucayrol (Arkema) qui se livrent, à chaque course, un féroce duel. Pour l'instant, c'est le premier qui s'est imposé sur les deux premières épreuves du début de la saison (Grand Prix Guyader et Tour de Belle-Ile). Mais aussi Erik Nigon (Vers un monde Sans Sida).

En Imoca, on retrouvera Paul Meilhat (SMA) qui dispute sa première saison en 60 pieds, mais sera accompagné par Michel Desjoyaux. Tanguy de Lamotte prendra également le départ de l'Armen Race sur Initiatives Cœur.

Cinq Class40 sont attendus sur la ligne de départ, dont Thibaut Vauchel Camus (Solidaires en Peloton) qui avait terminé 2e sur la Route du Rhum, mais aussi Alan Roura (Be.brussel), bizuth de la Class40, qui avait aussi participé au Rhum. Ce sera également le nombre de Multi30 dont le légendaire Acapella-Soreal (sistership du trimaran de Mike Birch vainqueur de la toute première Route du Rhum, en 1978, de quelques secondes devant Michel Malinowski) mené par Charlie Capelle.

2 Mini seront sur la course, dont l'Arkema de Quentin Vlamynck (de l'équipe de Lalou Roucayrol). Enfin, on pourra compter sur la flotte des Pogo 8.50, la flotte des OH (21 OH ArMen) et celle des IRC (46 IRC en équipage, 24 IRC double).

Trois parcours au lieu des deux initialement prévus

Cette année, un nouveau parcours, "La Nuit de l'ArMen" a vu le jour pour tous ceux qui ne souhaitaient passer qu'une nuit en mer. Il accueillera également les bateaux les moins rapides. Alors que deux parcours étaient initialement prévus "l'ArMen" et la "Nuit de l'Armen", ce sont finalement trois parcours qui ont été définis comme suit :

  • Un long de 320 milles (600 km) pour les bateaux les plus rapides, le Mod 70 Musandam Oman Sail skippé par Roland Jourdain, les trois Multi 50 (FenêtreA – Prysmian d'Erwan Le Roux, Arkema de Lalou Roucayrol, Un monde sans sida d'Eric Nigon) et les deux Imoca (SMA de Paul Meilhat et Initiative Cœur de Tanguy de Lamotte) ;

  • Un court de 216 milles (400 km) pour les Multi 30, les Class40, les IRC 1, 2, 3 et doubles et les OH ArMen.

Ces deux flottes iront jusqu'à l’Occidentale de Sein, les premiers descendront ensuite jusqu'à l'ile d'Yeu avant de remonter vers la Trinité-sur-mer, tandis que les seconds rentreront directement vers le port Trinitain.

  • Le troisième parcours, c'est celui de "La nuit de l'ArMen", initialement dédiée aux coureurs qui ne souhaitaient passer qu'une seule nuit en mer, il rassemblera finalement tous les bateaux les moins rapides de la flotte (IRC 4, Mini et Pogo 8,50). Ces quelque 45 concurrents iront enrouler une marque de parcours aux Glénan avant de redescendre via Belle Ile et le sud d'Houat et Hoedic.

Plus d'articles sur les chaînes :

Morbihan
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...