Thierry Chabagny remporte la première victoire d'étape de la Solitaire du Figaro

Thierry Chabagny (Gedimat) est arrivé à Sanxenxo, en Espagne, ce jeudi 4 juin à 2 h 11 min et 36 s, bouclant cette première étape en 3 jours 9 heures 11 minutes et 36 secondes.

Sur cette 14e participation à la Solitaire du Figaro, Thierry Chabagny a décroché la première victoire d'étape entre Bordeaux-Pauillac et Sanxenxo. Ce marin breton de 43 ans, au parcours éclectique (2e de La Solitaire en 2006, détenteur du Trophée Jules Verne aux côtés de Loïck Peyron en 2012…) s'est de suite imposé dès la sortie de la Gironde et a su garder la tête de la flotte tout le long de ces 461 milles.

Pour mieux aborder le Cap Finisterre, la flotte s'était scindée en deux au bout de 48 heures de course. Thierry Chabagny avait alors trouvé sa place dans la classe des leaders, aux côtés de Yann Eliès, de Jeremie Beyou ou encore d'Alexis Loison. Passé le Cap Ortegal, Chabgny a réussi à toucher du vent encore plus fort, malgré les conditions difficiles. Les skippers ont l'obligation de porter leur gilet en raison du vent et naviguent en sécurité, de crainte de casser du matériel. Hier après-midi, il prend les rênes de la flotte, avant d'entrer dans la baie de Sanxenxo. À 3 milles de l'arrivée, le vent est alors tombé et les poursuivants ont réussi à revenir sur le leader. Pendant 4 heures, Thierry Chabagny a fait preuve de patience pour tenir tête à ses poursuivants et pour passer la ligne d'arrivée, 15 minutes devant Yann Eliès.

Yann Eliès à l'arrivée en Espagne

"J'ai dû faire une cinquantaine d'étapes, c'est la victoire de la patience. Je dois être un animal à la maturité lente, mais à maturité quand même, cela finit par arriver. C'est aussi la victoire de la fidélité avec mon partenaire, parce que ça fait cinq ans qu'on est ensemble. C'est une grande joie. C'est sûr la fin dans la molle, c'était un peu énervant, mais pour que ça se termine comme ça, c'est que je devais vraiment la gagner. C'est seulement à 0,05 mille de l'arrivée que je me suis dit que ça allait le faire.
 Sur la ligne, j'ai pensé que c'était incroyable. J'ai pensé à tous mes proches, à tous mes amis, à tous ceux à qui cela faisait plaisir, à mon sponsor et à tous les sponsors que j'ai eus et qui ont cru en moi à un moment donné" a expliqué Thierry Chabgny.

La deuxième place du podium est prise par Yann Eliès, arrivé à 2 h 26 min 39 s. Alexis Loison a coupé la ligne d'arrivée en troisième position à 2 h 28 min 13 s, 16 min et 37 s après le premier Thierry Chabagny. Jeremie Beyou, le triple vainqueur de la Solitaire du Figaro arrive en 7e position avec une arrivée à 2 h 44 min et 56 s.

Alexis Loison à l'arrivée en Espagne

Crédits photos : A.COURCOUX

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...