Volvo Ocean Race - Cap sur Lorient

© Maria Mui–a / MAPFRE

La flotte de la Volvo Ocean Race a quitté Lisbonne ce dimanche 7 juin pour la 8e étape de la course, mais aussi la plus courte. Direction Lorient et au complet, pour la première fois depuis 6 mois !

Les Français présents à bord de la Volvo Ocean Race jubilent. Après plusieurs mois de course autour du monde, ils vont enfin retrouver la France ! Cette étape s'annonce d'ores et déjà intense, car elle est la plus courte du parcours – 647 milles –, mais aussi décisive, car plusieurs équipes sont à égalité de points. Et puis, pour la première fois depuis le 29 novembre dernier, les équipages seront au complet puisque Team Vestas Wind est de retour dans la course.

Les Volvo Ocean 65 vont donc devoir réaliser un sprint à travers le golfe de Gascogne avec près de 40 nœuds attendus au passage du Cap Finisterre. Mais avant ça, ils vont devoir rejoindre le nord du Portugal dans le petit temps et être tactiques pour se démarquer.

Actuellement, Abu Dhabi Ocean Racing est le leader du classement avec 6 points d'avance sur ses poursuivants, Team Brunel et Dongfeng Race Team. Abu Dhabi ne compte rien lâcher, comme l'expliquait Ian Walker avant de quitter Lisbonne "Par expérience, c'est quand tu commences à penser que c'est gagné que tu peux faire de grosses erreurs." Dongfeng souhaite rejoindre Lorient en vainqueur, après leur défaite à Lisbonne. "On va prendre beaucoup beaucoup de vent. Probablement, le plus de vent que l'on n'aura jamais eu sur ce Tour du monde et face au vent. Il y aura des choix tactiques à faire pas évidents dans une mer formée. Ce sera aussi une course vitesse où il y aura beaucoup de différences de vitesse dans ces conditions. Il ne faut pas casser. Ce sera une course à suspense où beaucoup de choses peuvent se passer. C'est important de gagner. On n'a pas le choix" Pour rappel, Lorient a été une base d'entrainement de l'équipage franco-chinois.

Les Français présents à bord des autres bateaux de la course ne cachent pas leur joie de retrouver des eaux familières. Pour Sam Davies et Justine Mettraux, ce retour est à la maison est très enthousiasmant. "On a hâte de partir pour cette étape courte. On va naviguer dans des eaux que l'on connait. Je rentre à la maison comme Justine. On a envie de faire quelque chose de bien et d'arriver devant les garçons à Lorient. Les premières 24 heures vont être très compliquées dans peu de vent et beaucoup de courant. On risque d'avoir du mal à sortir du Tage. Mais nous sommes prêtes pour tout, pour toutes les éventualités !" commentait tout sourire le skipper de Team SCA.

Pour rappel, lors de la dernière édition, c'est justement sur ce tronçon de parcours que Cammas et l'équipage de Groupama avaient fait basculer la course en leur faveur. Cette année, tout reste possible puisque les conditions météo s'annoncent fortes avec un vent de 40 nœuds de face, au passage du Cap Finisterre. Rien n'est donc joué pour les équipages de la Volvo Ocean Race. Les bateaux sont attendus jeudi à Lorient.

Plus d'articles sur les chaînes :

Morbihan
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Volvo Ocean Race

Les filles prennent la tête de l'étape qui arrive à Lorient de la Volvo Ocean Race ! Décryptage.

Le sacre féminin à Lorient sur la Volvo Ocean Race