Sébastien Simon remporte la 2e étape de la Solitaire du Figaro

Ce vendredi 12 juin à 21 h 45 min et 21 s, Sébastien Simon (Bretagne — Crédit Mutuel Espoir) a remporté la deuxième étape de la Solitaire du Figaro. Il aura mis 2 jours 8 heures 45 minutes et 21 secondes pour boucler le parcours de 330 milles théoriques.

"Je ne m'y attendais pas du tout. Je suis super content. J'ai tenu pendant 24 heures avec Yann Eliès et Xavier Macaire derrière moi. C'était hyper stressant et pourtant je n'ai rien lâché. Je ne voulais vraiment pas lâcher cette course. Je me suis retrouvé là et je me suis dit : "C'est pour moi" !" Je suis resté concentré jusqu'au bout. En Espagne mes partenaires m'ont dit : "Allez, maintenant rentre vite, c'est bien aussi la Bretagne. C'est ce que j'ai fait et je suis content pour la région. Avoir gagné, c'est quand même quelque chose parce qu'entre faire un podium et gagner, il y a une marche. En plus, je suis super fier d'avoir tenu tête à des ténors comme ça. Et j'espère qu'un jour je pourrai presque aussi bien que ça. On verra" s'est exclamé le marin à son arrivée. Xavier Macaire (Skipper Hérault) prend la deuxième place du podium, en arrivant 6 minutes 36 secondes après le vainqueur. Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir) complète le podium, arrivant 8 minutes et 15 secondes après le premier.

Malgré son jeune âge – 25 ans – son succès ne manque pas d'éclat. Ce jeune du talent du large crée la surprise aussi bien auprès du public que des navigateurs. Il fait partie des plus jeunes skippers, avec Franck Cammas et Laurent Bourgnon à rafler la première place d'une épreuve réputée pour son niveau d'exigence maritime et à voler la vedette aux majors du circuit. Ayant pris la tête de la flotte hier matin, il a réussi à résister aux assauts de ses poursuivants, à l'instar de Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir) ou Xavier Macaire (Skipper Hérault). Ayant fait ses classes en 420 (3e du Championnat du monde en 2013), il a réussi à déjouer les pièges et les embûches entre les côtes galiciennes et finistériennes.

Sebastien Simon

Avec sa formation d'ingénieur, Sébastien Simon a intégré l'année dernière le premier niveau de la Filière d'excellence de course au large Bretagne – Crédit Mutuel. Cela lui a permis de profiter d'un encadrement et d'entrainements au Pôle Finistère Course au Large pour vite gravir les échelons. Sa première participation à La Solitaire du Figaro l'année dernière n'avait pas été concluante, mais aujourd'hui, il prouve qu'il tire tous les bénéfices de son entrainement, méthodique et rigoureux.

Xavier Macaire, 2ème place de la 2ème étape

"Je ne suis pas surpris de voir qu'il est bon. Je suis de très près sa trajectoire depuis hier. Il n'a pas fait d’erreur", souligne Nicolas Troussel, skipper du Class 40 Bretagne-Crédit Mutuel Élite, double vainqueur de La Solitaire (en 2006 et 2008). "Il tient les autres en contrôle, et il le fait très bien. Même s'il a un peu raté la fin de sa première étape, force est de constater qu’'l est dans le coup tout le temps depuis le départ de Bordeaux. Il est très méthodique et très réfléchi. Chez lui, tout est toujours calculé pour trouver la bonne vitesse, faire la meilleure trajectoire et améliorer ses points faibles. Après sa course de l'année dernière, c'est une belle récompense pour tout son travail accompli pour gagner en performance. Bravo !"

Yann Eliès, 3ème place de la 2ème étape

Crédit : A.COURCOUX

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...