Holdup des filles au passage de Sein sur la Volvo

Au passage de la pointe de la Bretagne, les filles de l'équipage Team SCA sur la Volvo Ocean Race ont tenté une option radicale. Décryptage.

À l'approche du raz de Sein, les filles de Team SCA ont tenté un holdup. Alors que l'ensemble de la flotte a choisi de tirer un bord au large pour éviter le raz de Sein et laisser l'île de Sein à tribord, l'équipage féminin a choisi d'attendre la renverse et de tirer au plus court en franchissant le raz.

Le raz de Sein est un passage connu pour ses forts courants. En croisière, on essaye de le franchir en venant du Sud (comme les voiliers de la Volvo) en même temps que la marée montante.

En examinant la trajectoire de Team SCA, on voit nettement les ronds dans l'eau réalisés en attendant la renverse du courant, puis l'engagement dans le raz dès que le courant est devenu moins fort.

Ce passage réduit considérablement la route, en comparaison aux autres concurrents qui font le tour de l'île de Sein, mais les faibles vents du moment (moins de 10 nœuds) n'ont pas permis à Team SCA, voilier pourtant rapide, de l'être plus que le courant !

C'est finalement pendant presque 2 heures (de 5 à 7h UTC soit entre 7 et 9 heures locale), que les filles ont dû attendre avant de pouvoir s'engager à très faible vitesse à la poursuite de leurs concurrents. Faible vitesse, car sur le relevé de 6h00 UTC, Team SCA avance à 1,7 nœud alors que ses concurrents progressent à plus de 3 nœuds.

À 10h00 UTC la messe est dite et l'on peut compter les points de cette option radicale. Tous les voiliers se sont rejoints dans le chenal du Four. Team SCA se retrouve en 5e position. Ce qui est honorable puisqu'avant de tenter cette option extrême, l'équipage féminin se trouvait en dernière position - soit 2 places de gagnées en quelques heures. Bravo les filles !

3h40 UTC (soit 5h40 heure loacale). En fin de nuit, les filles de Team SCA alors en dernière position se décalent vers la terre.

 

5h00 UTC, le voilier de Team SCA pointe son étrave à l'entrée de raz de Sein. Mais il est encore trop tôt pour passer. Le courant est trop fort. Les autres concurents font route vers le large pour contourner l'île de Sein par l'extérieur.

 

6h00 UTC. Toujours en attente, les filles font des ronds dans l'eau pendant que les autres progressent (lentement). Etrange quand on est en course...

 

7h00 UTC. Deux heures après leur arrivée devant le raz de Sein, l'équipage de Team SCA tente de s'y engager. Il progresse contre le courant et dans un vent très faible à 1,7 nœuds. Les 2 heures d'attente ont dû être très longue à bord...

 

8h00 UTC. Les filles visent directement le chenal du Four comme tout le reste de la flotte.

 

9h00 UTC. L'issue de l'option est encore incertaine.

 

10h00 UTC. Toute la flotte est regroupée dans le chenal du Four. Team SCA n'est plus en dernière position et à gagné 2 places. Bravo !

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...