Les cartes redistribuées dans la Solitaire du Figaro

Coincés dans une zone sans vent dans l'après-midi, les marins de la Solitaire du Figaro sont restés bloqués avant de tous se regrouper pour parcourir les 200 derniers milles. Désormais la flotte avance à 8 nœuds, avant la renverse de courant.

Comme Météo Consult l'avait annoncé, le vent a molli progressivement sur cette matinée de mardi 23 juin. Devant le cap de Start-Point, non loin de Torbay, d'où sont partis les solitaires dimanche dernier, Xavier Macaire s'est retrouvé stoppé net. Alors que le marin possédait 7 milles d'avance sur ses concurrents, ces derniers sont revenus toucher son tableau arrière en moins d'une heure. "En arrivant sur Start Point, ça a molli, c'est le passage de la dorsale qui fait sa place en Manche. Comme j'étais largement en tête, j'espérais que ça mollirait par l'arrière. Donc effectivement, c'est un nouveau départ. J'ai perdu toute mon avance, mais ce n'est pas une grosse surprise, on remet les compteurs à zéro et c'est reparti. La motivation est toujours là, il n'y a pas de problème. Tout de suite maintenant, je ne suis pas rapide, je suis centré, mais ça va, ça vient, les risées viennent pour tout le monde. Là, je suis dans une période de molle, mais je suis content de mon positionnement pour la suite" confiait Xavier Macaire à la VHF cet après-midi.

Xavier Macaire

Dorénavant, les régatiers – qui ne sont plus que 38 avec l'abandon de Sebastien Simon (Bretagne – Crédit Mutuel Espoir) lundi soir — se retrouvent au coude-à-coude : 3 bateaux se tiennent en 5 milles, dont 10 en 2 milles. Dommage pour le leader de la flotte qui survolé ces 270 premiers milles. Les 200 milles restant jusqu'à Dieppe vont se dérouler dans un suspense intense, puisque les cartes sont désormais redistribuées. Xavier Macaire, le skipper d'Agir Recouvrement, a profité de cette opportunité pour se diriger vers la côte et aller chercher en premier la renverse de courant et parier sur l'arrivée du vent thermique. Pari réussi puisqu'il a pu profiter d'une glissade à 5 nœuds quand les autres plafonnaient à moins de 2 nœuds. Grâce à son audace, Adrien Hardy a pris désormais la tête de la flotte, 0,5 mille devant Xavier Macaire.

Les Figaros Bénéteau au coude à coude

Crédits photos : Alexis Courcoux

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...