Un 14 juillet aux couleurs françaises pour la dernière escale de l'Hermione aux États-Unis

L'Hermione en escale à Castine

Après un passage intense à Boston, où les visiteurs sont venus nombreux visiter la frégate, le navire est reparti le 12 juillet dernier. Après plus de 24 heures de navigation, Yann Cariou et son équipage, a rejoint Castine, dans le Maine. L'ancienne capitale de l'Acadie était la dernière étape aux États-Unis pour l'Hermione.

Fêter le 14 juillet dans une ancienne cité francophone

Après avoir fêté le 4 juillet, jour de la fête de l’indépendance américaine à New York, le 14 juillet, fête nationale française, s'est fait à Castine. L'Hermione a fait une entrée remarquée dans le port de la ville. Elle était accompagnée d'une myriade de bateaux formant une superbe parade et avançait au son des cloches de l'église.

Après la parade navale, célébrant l'arrivée du voilier, une autre s'est déroulé dans les rues de Main Street avant le bal populaire, préambule au feu d'artifice. Pendant la durée du séjour de la frégate et de ses hommes et femmes d'équipage, de nombreuses animations rythmaient les journées. "De nombreuses animations étaient au rendez-vous : parade navale, bal populaire, musiques et danses traditionnelles Françaises et Américaines, reconstitutions historiques...." peut-on lire sur le blog de l'Hermione.

Pour la venue de l'Hermione, toute la ville avait recouvert les couleurs de la France, pour commémorer ce qu'on appelle le "Bastille Day." Un feu d'artifice a éclairé le ciel de Castine à la nuit tombée, sous les yeux des hommes et femmes d'équipage de la frégate.

La réplique du bateau de La Fayette a repris la mer dans la nuit du 15 au 16 juillet, en direction de Lunenburg, unique escale canadienne du voyage.

Un séjour aux notes francophones

Castine fut pendant une courte période, au 17e siècle, la capitale de l'Acadie. Ce territoire a été fondé en 1604 sur des terres amérindiennes habitées depuis 11 millénaires. Peuplée à partir de l'ouest de la France, l'Acadie faisait partie des colonies françaises d'Amérique du Nord, créées au 16e et 17e siècle et rassemblées au sein de la Nouvelle France.

Après la conquête de l'Acadie par les Britanniques au 18e siècle, la population est déportée délibérément, vers l'Angleterre et sur le reste du territoire américain, de 1755 à 1763. Aujourd'hui, l'Acadie a disparu, en tant qu'entité politique, mais garde une forte entité culturelle. Ainsi, un demi-million d'habitants, dans les provinces de l'Atlantique du Canada et d'une moindre mesure, dans le Maine, restent attachés à la francophonie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Je suis Francophone - 17 Juillet 2015
Article très sympa :)
Huguette Herve - 18 Juillet 2015
Superbes photos....l'hermione fait rever.
Ajouter un commentaire...
Reportage : L'Hermione

L'Hermione retrouve ses origines à Boston, lieu de départ de la révolution américaine

L'Hermione était en Nouvelle-Ecosse, pour une dernière escale américaine, pleine d'émotions

Photos