La famille Pinault en négociation pour s'offrir les croisières du Ponant

Croisière du Ponant

Artemis, holding de François Pinault pourrait bientôt accrocher à son arc une nouvelle activité. Le milliardaire s'apprête en effet à racheter les croisières du Ponant, yachting de croisière et spécialiste des expéditions polaires.

Diversifier ses activités

Artemis, la société holding du milliardaire français François Pinault est en négociations avancées avec le fonds d'investissement Bridgepoint, pour racheter le croisiériste de luxe Ponant. Cette source provient de deux personnes proches du dossier, qui ont souhaité rester anonymes, rapporte Bloomberg. Ces négociations privées et exclusives porteraient sur un rachat à 400 millions d'euros. Un accord pourrait être annoncé d'ici à la fin du mois.

Ce rachat permettrait à la famille Pinault de diversifier ses activités et de s'inscrire dans l'univers du yachting de croisière. Pour rappel, la holding est actionnaire de Kering (anciennement PPR), un des leaders mondiaux de l'habillement et de l'accessoire dans les secteurs du luxe, du sport et du lifestyle. Il détient également la maison de ventes aux enchères Christie's et le vignoble château Latour.

Une compagnie de croisière de luxe à taille humaine

Fondée en 1988, le Ponant exploite une flotte de yachts qui transportaient l'année dernière 23 000 passagers. Cet armateur français de navires d'exploration, référence dans les croisières polaires. Spécialisé dans le luxe, il propose des prestations hôtelières 5* à bord de luxueux navires, à taille humaine. Le croisiériste possède une flotte de 5 navires – un voilier 3 mâts de 32 cabines et 4 yachts de 122 à 132 cabines.

Ponant a d'ailleurs décroché le prix de la meilleure compagnie de croisière, en juin dernier, décerné par le Quotidien du Tourisme et BFM Business. 36 000 professionnels du voyage abonné à la revue avaient pu voter pour attribuer cette récompense.

Bridgepoint a acquis les croisières Ponant du groupe maritime français CMA-CGM en 2012 pour un montant non divulgué. Le croisiériste annonçait sur son site, l'année dernière, un chiffre d'affaires de 120 millions d'euros.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...