Les Kiwis victorieux sur la 2e épreuve de qualification des AWCS

Les Kiwis remportent l'ACWS de Göteborg

Göteborg en Suède accueillait du 29 au 30 août les épreuves de qualifications de la 35e Coupe de l'America. L'occasion de gagner le maximum de points pour la compétition qui se déroulera en 2017

Oracle Team USA mène la danse

Après l'Angleterre et Portsmouth, où Land Rover Ben Ainslie Racing gagnait à domicile, c'est la Suède qui a accueilli les six équipes en compétition. La première journée a consacré gagnante Oracle Team USA, juste devant Land Rover-BAR et Emirates New Zealand. L'équipe américaine a remporté les deux premières courses du jour d'ouverture des Louis Vuitton America's Cup World Series.

Artemis Racing, qui joue pourtant à domicile – mais qui n'a jamais couru à Göteborg – termine en dernière position de ce classement provisoire après la première journée de compétition. En effet, l'équipe suédoise s'est échouée après l'arrivée de la première course, endommageant ses foils. Elle a pu prendre part à la deuxième course, mais avec une capacité réduite.

La revanche des Kiwis

Le dimanche 30 août se jouait la deuxième journée de compétition. À l'issue de la première course, c'est Artemis Racing qui a pris la victoire. Emirates Team New Zealand a remporté la deuxième course, et avec des points doublés sur cette épreuve, ce sont donc les Kiwis qui remportent cette deuxième série de qualification à Göteborg.

Les Néozélandais étaient menés par le skipper Glenn Ashby et le barreur prodige Peter Burling. Alors que Team Oracle USA menait le classement provisoire samedi, leurs deux quatrièmes places sur l'épreuve de dimanche les ont fait chuter à la deuxième place. "Nous sommes déçus", a déclaré le skipper Jimmt Spithill. 

Land Rover-BAR a remporté la première série à Portsmouth, mais ses deux secondes places le samedi et un mauvais départ la dernière course de dimanche les place désormais en troisième position. "C'est frustrant, mais c'est la nature de ce sport. Nous sommes heureux d'être sur le podium" a admis le skipper Ben Ainslie.

Softbank a terminé à la quatrième place, donnant un coup de fouet lors de la finale. "L'objectif aujourd'hui était d'obtenir les meilleurs départs et de contourner la première marque en bonne forme, et nous l'avons fait", a déclaré le skipper Dean Barker. "Ça ne se traduit pas dans les résultats de la première course, mais dans la deuxième course d'aujourd'hui, nous avons réussi."

Groupama Team France était également à la recherche d'un signe positif. L'équipe qui a couru sans son tacticien régulier, Arnaud Psarofaghis, a quand même su trouver la bonne tactique d'un jour. "C'était bon de terminer troisième dans la dernière course", a déclaré le skipper Franck Cammas. "Il a fallu beaucoup de temps pour trouver une bonne manière de naviguer downwind (vent descendant), ce qui nous a freinés. Aujourd'hui, c'était tactiquement difficile. Même si vous commencez bien le jeu vient après le départ. Mais nous avons réussi avec Thierry Fouchier, à la tactique, et moi-même et à prendre un peu plus de temps pour réfléchir parce que le vent était léger."

Alors que pour Artemis Racing la journée avait bien commencé, elle ne s'est pas finie au mieux. Décrochant une victoire inspirante sur la première course, elle a été suivie d'une dernière place sur la dernière course.

Résultats de la course de Göteborg

  • Emirates Team NZ - 54
  • Oracle Team USA - 48
  • Land Rover-BAR - 46
  • SoftBank Team Japan - 43
  • Artemis Racing - 42
  • Groupama Team France 37

Classement général de la Louis Vuitton America's Cup World Series

  • Emirates Team New Zealand - 72
  • Land Rover-BAR - 65
  • Oracle Team USA - 64
  • SoftBank Team Japan - 56
  • Artemis Racing - 53
  • Groupama Team France - 50
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Louis Vuitton America's Cup

Ben Ainslie Racing vainqueur à domicile sur la Louis Vuitton America's Cup