SpongeSuite, un maillot de bain pour dépolluer l'océan

SpongeSuit, le maillot qui nettoie les océans

Et si nager était désormais synonyme de nettoyer ? C'est ce qu'une équipe américaine aimerait développer avec SpongeSuit, un maillot de bain qui permettrait d'absorber la pollution sous-marine avant d'être recyclé.

SpongeSuit est à l'initiative d'une équipe de 4 personnes, Pinar Guvenc, Inanc Eray, Gonzalo Carbajo et Marco Mattia Cristofori. Respectueux de l'environnement, il est conçu en matériaux innovants, permettant de dépolluer les océans tout en nageant.

Ce maillot deux bains contient deux composants. La première surface en filet blanc est une couche d'élastoplastique, imprimée en 3 D. Ce matériau possède la flexibilité nécessaire pour être s'adapter à la forme du corps et la rigidité suffisante pour encapsuler le matériau de remplissage. La deuxième surface noire est un composé de superhydrophobe à base de carbone, qui fait office d'éponge. Cette matière poreuse lui permet de pouvoir absorber encore et encore grâce à sa texture ondulée.

Ce matériau absorbant permet ensuite de rejeter l'eau en absorbant les contaminants. Sa nature ultra-poreuse permet à l'éponge d'absorber en grande capacité, jusqu'à 25 fois son propre poids en fonction de la densité de la substance absorbée. Après plusieurs utilisations, le maillot de bain pourrait être nettoyé en le chauffant à une température très élevée (1000 °C). Ainsi, le maillot retrouverait sa forme liquide et pourrait être remodelé pour devenir un nouveau SpongeSuit.

Dans un avenir proche, des installations – comme des boutiques de nettoyage à sec – pourraient recueillirent ces SpongeSuit pour récupérer la pollution.

Cette conception pourrait être développée pour d'autres tenues comme d'autres maillots de bain, des bonnets de bain, maillot une-pièce… Alors qu'il n'est qu'un concept, ce projet a déjà reçu le prix 2015 de la Reshape Wearable Technology Competition.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Artthemis Barakiel - 30 Septembre 2015
Pas sure meme si l'intention est bonne reste que la peau est le plus grand organe du corps absorbant les poluants. donc risqué pour la santé
Ajouter un commentaire...