Transat Jacques Vabre 2015, tout ce qu'il faut savoir avant le départ

Départ de la Transat Jacques Vabre en 2013 © Jean-Marie Liot / DPPI

Les 42 équipages de la Transat Jacques Vabre s'élanceront le 25 octobre à 13 heures, du Havre, pour parcourir les 5400 milles qui les séparent d'Itajaí. L'occasion de remettre à jour ces connaissances sur la Route du café.

Le départ de la 12e édition de la Transat Jacque Vabre se déroulera le 25 octobre, depuis le port du Havre, à destination d'Itajaí, au Brésil.

Les 84 skippers sont attendus le vendredi 16 octobre pour une grande présentation le samedi 17 octobre. Pendant toute la semaine précédant le départ, la ville du Havre et le village de la course vont ouvrir leurs portes pour 10 jours de festivités. Ce weekend, le bassin Paul Batine et le bassin de l'Eure seront accueilleront donc le village de la course, où seront présentés les célèbres marins et où ils feront le show sur des régates inshore, visibles depuis les quais.

skippers-transat-jacques-vabre
Crédit : Erik Levilly / Ville du Havre

La Jacques Vabre, connue aussi sous le nom de Route du café, est née en 1993, mais à l'époque elle s'était jouée en solitaire. Depuis 1995, elle se déroule en double. Le concept est simple : rallier une destination café en traversant l'océan atlantique (d'est en ouest), depuis l'Europe vers les Amériques, en double. C'est la marque Jacques Vabre, qui a eu l'idée de créer cette Transat, sur le parcours qu'empruntaient les grands voiliers marchands du 17e siècle. Ils partaient des pays producteurs de café pour retrouver le Havre, 1er port caféier de France.

Cet évènement à la particularité d'accueillir plusieurs classes de navires, à la manière de la Route du Rhum. Ainsi, sur la ligne de départ, on trouvera quatre classes de monocoques et de multicoques de 12,18 m à 32 m : 4 Ultimes, 4Multi 50, 14 Class 40 et 20 Imoca.

ultime-prince-de-bretagne
Crédit : Marcel Mochet

Même si le port de départ reste Le Havre, depuis la création de la course – 1er port français importateur de café – la destination change. De 1993 à 1999, ce fut Cartagena en Colombie, puis Salvador de Bahia au Brésil, de 2001 à 2007, Puerto Limon, au Costa Rica, en 2009 et 2011 et Itajaí au Brésil en 2013.

Pour se qualifier sur la Transat Jacques Vabre, les skippers ont dû réaliser entre 600 et 1000 milles en double, sur un parcours validé par le Comité de Course. Bien évidemment, ce sont avant tout les nouveaux venus qui ont dû réaliser cette qualification.

Une aventure sportive, mais pas que…

En plus de l'aspect sportif de la course, Jacques Vabre y a inclus une dimension humaine entre la France et les terres de café comme la Colombie, le Costa Rica ou encore le Brésil. Depuis 2007, le développement durable a pris tout son sens au travers de la course avec l'esprit "Prendre la mer, agir pour la terre". Soutenue par l'Ademe et le Ministère de l'Écologie, la Transat Jacques Vabre est devenue la 1re course écoresponsable. Les transports, la consommation d'énergie et d'eau, mais aussi la gestion des déchets sont au cœur des actions menées, permettant d'obtenir un bilan environnemental fortement allégé d'édition en édition.

alan-roura-juliette-petres
Crédit : Stephane Solal

Des records à battre avec des bateaux de plus en plus rapides

Sur la dernière édition, les Mod 70 ont été les bateaux les plus rapides, mettant 11 jours depuis leur départ du Havre. Le dernier Class40 est resté plus d'un mois en mer. Et cette année, le record devrait être battu puisque les Ultimes sont attendus sur le parcours. L'arrivée devrait donc se faire en moins de 10 jours puisque les détenteurs du record, Sébastien Josse et Charles Caudrelier, avaient mis 11 jours et 5 heures en 2013, sur leur MOD 70 avec une vitesse moyenne de 22,12 nœuds.

imoca-banque-populaire
Crédit : Y.Zedda/ BPCE

Erwan Le Roux et Yann Eliès avaient mis 14 jours et 17 heures en Multi50 avec une moyenne de 16,6 nœuds. Vincent Riou et Jean Le Cam détiennent le record en Imoca avec une traversée en 17 jours à la vitesse moyenne de 14,12 nœuds. Enfin, en Class40, Sébastien Rogues et Fabien Delahaye ont mis 20 jours et 21 heures avec une vitesse moyenne de 11,11 nœuds.

Le parcours Le Havre - Itajaí

5400 milles c'est le parcours entre Le Havre et Itajai, ce qui fait de la Transat Jacques Vabre la plus longue course transatlantique en double et sur un tracé nord-est – sud-ouest. Désormais, il n'y a plus aucune marque de parcours, ce qui ouvre le champ possible pour les marins.

Le parcours Le Havre – Itajaí est composé de six grandes zones, partant du Nord au Sud. Les skippers vont devoir sortir de la Manche, traverser le Golfe de Gascogne, descendre jusqu'à l'Équateur, faire un grand bord dans les alizés de l'hémisphère sud jusqu'au large de Rio de Janeiro puis réaliser une traversée technique jusqu'à Itajaí.

La Transat Jacques Vabre a connu des évolutions, depuis sa création, notamment sur les parcours qui étaient différents selon les classes ou encore sur les départs qui étaient différés. Mais en 2013, en raison des conditions météo, toutes les classes de bateaux étaient parties ensemble, sur un parcours unique. Ce sera donc de nouveau le cas en 2015.

parcours-transat-jacques-vabre

Quelques chiffres clés

354 marins ont participé à la course depuis sa création, dont 30 femmes

121 équipages étrangers ont franchi la ligne de départ, dont 13 vainqueurs

3 triples vainqueurs : Franck Cammas / Jean-Pierre Dick/Franck-Yves Escoffier

Le record de participation : 60 équipages en 2007, dont 30 Class40

Le plus de participations : Marc Guillemot avec 9 participations

Plus d'articles sur les chaînes :

Seine-Maritime
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Transat Jacques Vabre

Transat Jacques Vabre, le duo Morgan Lagravière et Nicolas Lunven sur l'Imoca Safran

Comment s'habille un marin qui court en IMOCA ?

Transat Jacques Vabre
Toute l'actualité Transat Jacques Vabre

Publié sur Yacht-Club.com

Sans transition, quelques jours seulement après sa très belle performance en double, accompagné d'Antoine Koch dans la Transat Jacques Vabre, Thomas Ruyant... - Lire la suite

Charlie Dalin et APIVIA ont entamé vers 23h (heure française) ce mercredi le convoyage de retour du Brésil, direction les Açores. Cinq jours après sa victoire... - Lire la suite

Lendemain de fête

Le ponton d’accueil du Terminal Nautico en tremblait cette nuit. Saluée par l’ensemble des coureurs présents à Salvador de... - Lire la suite