Une victoire improbable pour Artemis Racing après une collision


Ce weekend se déroulait une des épreuves des America's Cup World Series. Les Bermudes, qui sera le lieu choisit pour la 35e édition de la Coupe de l'America servait d'avant-première aux six équipes en compétition.

La régate du samedi 17 octobre annulée

Samedi 17 octobre devait se dérouler la première journée de régate. Malheureusement, encore une fois, les conditions météo ont en décidé autrement (ça avait déjà été le cas à Portsmouth, 1re étape des qualifications). Le vent était trop léger pour pouvoir lancer l'épreuve du coup, un Super Dimanche a été mis en place.

Pour autant, une course de démonstration s'est déroulée à l'intérieur du port.

La course du dimanche 18 octobre aura compté pour plus de points que sur n'importe quel Louis Vuitton America’s Cup World Series, à ce jour. Après l'annulation de la course de samedi, une troisième couse a été ajoutée le dimanche. Et ces trois courses comptaient pour un score double, ainsi, jusqu'à 60 points pouvaient être gagnés sur ce "Super Sunday".

Artemis Racing revient dans le jeu

Artemis Racing a fait un retour épique sur ce dimanche sur la Louis Vuitton America’s Cup World Series des Bermudes. Pourtant rien n'était gagné puisque sur les trois courses se sont imposés trois vainqueurs différents. Mais Artemis Racing s'est révélé le concurrent le plus constant sur la journée pour prendre la victoire.

"Cet évènement signifie beaucoup pour nous. Nous avons toujours su que nous avions le potentiel, mais nous avons été désarçonnés par des erreurs" a explique Nathan Outteridge, le skipper d'Artemis Racing.

Mais cette victoire fut improbable. Le challenger suédois est arrivé aux Bermudes à la 5e place du classement sur six. Et puis, avant le départ de la deuxième course, l'équipe a été impliquée dans une collision avec un bateau arbitre, qui lui a fait encourir de sérieux dommages. Telle une écurie de F1, l'équipe d'Artemis est arrivée pour récupérer le bout-dehors cassé et le désormais inutile code zéro. Après une rapide vérification de fiabilité et avec moins de deux minutes de retard, les Suédois se sont alignés sur la ligne de départ. Et de manière incroyable, ils ont pris la tête dès le départ de la course pour finalement remporter la manche.

Dans la troisième et dernière course, l'équipe suédoise a obtenu une quatrième place, ce qui lui a permis d'obtenir les points nécessaires pour remporter cette série bermudienne.

Ce fut une journée décevante pour Oracle Team USA qui a remporté la première course, mais a affiché une troisième place et une cinquième place, sur les deux autres courses. Le Defender termine donc à la troisième place.

"Nous avons juste eu une mauvaise troisième course" a déclaré le skipper Jimmy Spithill. "Nous avons eu un très mauvais départ et nous étions en arrière toute la course. Artemis s'est glissé devant nous près de l'arrivée, ce qui nous a couté la 2e place et leur a permis de remporter la course. Nous avons fait trop d'erreurs dans cette course, ce qui nous a mis en dehors pour la course à la victoire."

Emirates Team New Zealand, avec une impressionnante victoire dans la troisième course conserve sa première place au classement général. "Nous sommes tellement contents d'avoir pu rassembler quelques bonnes performances cette année", a déclaré Peter Burling, barreur des Kiwis.

Résultats des courses des Bermudes :

  1. Artemis Racing : 2 - 1 - 4 - 52 points
  2. Emirates Team New Zealand : 5 - 2 - 1- 50 points
  3. Oracle Team USA : 1 - 3 - 5 - 48 points
  4. Land Rover BAR : 3 - 6 - 2 - 44 points
  5. Équipe SoftBank Japon : 4 - 4 - 3 - 44 points
  6. Team Groupama France : 6 - 5 - 6 - 32 points

Classement général 

  1. Emirates Team New Zealand - 122 points
  2. Oracle Team USA - 112 points
  3. Land Rover BAR - 109 points
  4. Artemis Racing - 105 points
  5. SoftBank Team Japan - 100 points
  6. Groupama Team France - 82 points 

Crédits photos : ACEA 2015 / Photo Ricardo Pinto

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...