Transat Jacques Vabre, le duo Yves Le Blévec et Jean-Baptiste Le Vaillant sur le trimaran Actual

Yves Le Blévec et Jean-Baptiste Le Vaillant © Th. Martinez/ Sea&Co

Ce sera la première course d'Yves Le Blévec en Ultime et il a fait appel à l'un des marins les plus expérimentés en multicoques de course. Connaissances de longue date, ils cumulent 3 tours du monde et quelques 36 transats. L'occasion pour l'ancien du circuit Multi50 de prendre en main son nouveau bateau.

Les skippers

Yves Le Blévec est passionné de voile depuis sa plus tendre enfance, et c'est pour assouvir sa passion, qu'il déménage à La Rochelle. La mer, il la regarde de loin, puisqu'il est originaire de Palaiseau, en région parisienne. Mais c'est pendant les vacances en famille qu'il découvre la voile et navigue dès qu'il le peut, que ce soit sur un voilier ou une planche à voile.

Alors qu'il est adolescent, il découvre la course au large en suivant les premières Route du Rhum et les transats au large. Il continue sa scolarité dans un lycée de La Rochelle tout en suivant un cursus de moniteur de voile. Pendant les vacances, il travaille dans un chantier naval et c'est en se rendant à la Trinité-sur-Mer qu'il rencontre Charlie Capelle. Ce dernier lui apprend son métier et les deux hommes se lient d'amitié.

Yves le Blévec continue de naviguer, mais travaille à la construction ou à la préparation de bateaux. Il se forge une expérience et une réputation avant de courir à haut niveau. En 2001, il se lance dans la course au large en Classe Mini 6.50 et termine 1er de la Transgascogne 6.50 et 5e de la Transat 6.50 entre La Rochelle et Salvador de Bahia. En 2002, il décroche le Trophée Jules Verne sur le Maxi-catamaran Orange, en 64 jours 8 heures 37 minutes et 24 secondes. En 2004, il réalise plusieurs records sur Orange II : record de distance en 24 heures avec 705 milles, record de Marseille-Carthage en 17 heures 56 minutes et 33 secondes. L'année 2005, il navigue en Mini et en Maxi et décroche une nouvelle fois le Trophée Jules Verne en 50 jours, 16 heures, 20 minutes et 4 secondes.

Yves Le Blévec - crédit : Th. Martinez/ Sea&Co

En 7 ans, Yves Le Blévec a couru une saison en Figaro Bénéteau, 3 saisons en Mini 6.50 et devient double détenteur du Trophée Jules Verne. En 2007, il remporte de nouveau la Transat 6.50 entre La Rochelle et Salvador de Bahia, mais aussi la Transgascogne.

Il se lance en Multi50 en 2009 et remporte le Trophée Prince de Bretagne. Il participe à la Transat Jacques Vabre avec Jean Le Cam, mais seulement après quelques heures de course, le bateau chavire. En 2010, il gagne encore de nombreuses épreuves, mais sur la Route du Rhum, une collision avec un OFNI l'oblige à abandonner à 3 jours de l'arrivée. Il réussit néanmoins à rapatrier son bateau. En 2011, il remporte la Transat Jacques Vabre en Multi50, aux côtés de Sam Manuard. Il continue de participer à de nombreuses régates en Multi50, et termine notamment 4e de la Route du Rhum en 2014.

Aujourd'hui, il s'attaque à un nouveau défi, le circuit Ultime.

Jean-Baptiste Le Vaillant est un maître voilier reconnu, mais aussi un compétiteur assumé. Il a longuement navigué avec Loïck Peyron et était présent à côté du marin baulois dès qu'il était en équipage. Il remporte La Baule Dakar en 1983 et le Raid en Mer de Chine à bord d’un Formule 18 en 1989. Il est aussi celui qui détient le plus de titres sur la Québec Saint-Malo, avec trois victoires à son actif. Créateur de la voilerie "Système" à La Rochelle, avec son complice Frédéric Charpail, dans les années 80 (qui deviendra Incidence dix ans plus tard), il dessine et teste les voiles de beaucoup de grands skippers : Loïck Peyron, Bruno Peyron, Franck Cammas, Pascal Bidegorry, Florence Arthaud, Philippe Poupon, Karine Fauconnier, Jean Maurel, Marc Guillemot, Francis Joyon, Yann Guichard, Yves Le Blévec, Lionel Lemonchois, Frédéric Le Peutrec…

Jean-Baptiste Le Vaillant - crédit : Th. Martinez/ Sea&Co

Mais il est aussi un sacré navigateur, avec un palmarès qui n'a rien à envier aux grands skippers. Il est d'ailleurs l'un des marins à avoir le plus navigué en multicoque de course. Aujourd'hui, la voilerie c'est fini mais il continue la course au large. Depuis 2015, il a déjà parcouru 12 000 à 14 000 milles et va accompagner Yves Le Blévec sur l'Ultime Actual.

Le bateau

Caractéristiques techniques

Classe Ultime
Numéro de voile FRA 53
Longueur 31 m
Largeur 16,55 m
Port d'attache La Trinité-sur-Mer
Architecte Nigel Irens
Chantier (constructeur) Boat Speed
Année de mise à l'eau 2007
Surface de voilure au près 395 m2
Surface de voilure au portant 500 m2
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Transat Jacques Vabre

Abandon sur la Transat Jacques Vabre pour Gilles Lamiré et Yvan Bourgnon

Transat Jacques Vabre, le duo François Gabart et Pascal Bidégorry sur le trimaran Macif