Deux abandons et un arrêt technique sur la Transat Jacques Vabre 2015 après un jour de course

Maître CoQ © Jean-Marie Liot / DPPI / Maître CoQ

Maître Coq a annoncé son abandon en fin d'après-midi ce lundi 26 octobre en raison d'une avarie sur la pièce de fixation de l'étai principal. Et ce soir, c'est Edmond de Rothschild qui abandonne aussi, à cause de nombreuses avaries techniques et d'une météo plus que mauvaise. Safran vient également d'annoncer qu'il se déroutait vers Brest.

Après l'avarie sur une pièce de fixation de l'étai principal, le câble qui tient le mât à l'avant, survenu dimanche 25 octobre à 23 heures sur Maître Coq, Jeremie Beyou et Philippe Legros, alors en 4e position, se sont déroutés vers Roscoff. Arrivés sur place ce lundi 26 octobre, l'équipe technique et les fournisseurs ont tenté d'analyser la situation et de remplacer la pièce défectueuse. Mais il était impossible de garantir que malgré la réparation, la pièce soit assez solide pour tenir la route. D'autant plus que les conditions météo prévues pour les heures à venir est à base de forts vents (30 à 40 nœuds) et des creux avec des vagues de 6 à 7 mètres.

 La décision d'abandonner la course a donc été prise. Une décision partagée par Stéphane Sallé, Directeur général de Maître CoQ pour qui la sécurité est un élément fondamental.

"C'est très dur pour nous deux, pour l'équipe, les partenaires... Mais aujourd'hui les conditions ne sont pas réunies en termes de sécurité pour les hommes et le matériel. Il va falloir se poser et analyser tout cela avec l'équipe. Aujourd'hui il y a 2 scénarii en fonction des conclusions que l'on tirera : soit on convoie le bateau à Saint-Barth pour prendre le départ de la transat B2B et se tester face à la concurrence à armes égales, soit on rentre en chantier afin de naviguer plus tôt en 2016" a déclaré Jeremie Beyou.

Et c'est un 2e Imoca qui a annoncé son abandon ce lundi 26 octobre à 20 h 30. Sebastien Josse et Charles Caudrelier, qui ont connu une série d'incidents à bord d'Edmond de Rothschild ont écouté leur sens marin et souhaite ramener le dernier-né des Gitana à bon port. Le Mono60 Edmond de Rothschild a fait demi-tour et mis le cap vers Lorient, son port d'attache, qu'il devrait atteindre demain en fin d'après-midi.

Edmond de Rothschild - crédit : Thierry Martinez / Gitana SA

Sébastien Josse a expliqué les raisons de cet abandon. "Depuis cet après-midi, nous connaissons une série d'incidents à bord d'Edmond de Rothschild. Pris séparément, ces problèmes restent mineurs et pourraient éventuellement être solutionnés si nous avions une météo plus clémente qui nous permettait de bricoler. Mais assemblés et compte tenu des conditions météorologiques annoncées pour les prochaines 48 heures, nous savons que ces incidents pourraient nous mettre dans la situation d'une avarie majeure et dangereuse tant pour les hommes que pour le bateau. Les fichiers annoncent plus de 40 nœuds de vent et une mer violente avec des vagues de plus de 7 mètres. Avec Charles, ce soir, nous considérons qu'il serait irresponsable d'amener le bateau dans ces conditions. Le bateau a été mis à l'eau il y a deux mois et demi et malgré un travail remarquable de tous les membres du Gitana pour optimiser ce petit temps de mise au point, il souffre de sa jeunesse. Cet abandon a été une décision très difficile à prendre, mais il est hors de question de mettre en péril le projet. La construction du Mono60 Edmond de Rothschild a réclamé plus d'un an de travail et ce bateau a été conçu et imaginé pour le Vendée Globe, qui reste l'objectif majeur de l'équipe avec cette unité. C'est dur de devoir renoncer, mais nous ne devons pas perdre de vue notre but."

Ce jour, à 16h, le Class40 Club 103 (Alan Roura et Juliette Pêtrés) a indiqué à la Direction de Course qu'il faisait route vers Lorient suite à la casse de son bout dehors et à son étrave abîmée. L'équipage devrait arriver demain dans la matinée dans le port breton et rapidement engager des réparations.

Club 103 - crédit :  Stephane Solal

La casse continue puisque Safran (Morgan Lagravière et Nicolas Lunvenà a annoncé une avarie à bord et se déroute vers Brest.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Transat Jacques Vabre

Un départ au ralenti pour cette 12ème Transat Jacques Vabre

Casse, chavirage et retour à terre sur la Transat Jacques Vabre 2015