Des drones pour surveiller les requins et réduire les attaques en Australie

L'Australie a dévoilé un nouveau dispositif contre les attaques de requins. Depuis le début de l'année, 13 attaques ont été signalées sur les côtes de l'État de Nouvelles-Galles du Sud. À titre de comparaison, il n'y en a eu que 3 en 2014.

Il était donc important que l'état agisse pour enrayer ces attaques. Hors de question de chasser les squales alors les autorités ont décidé d'utiliser des drones. Ces derniers surveilleront le littoral en temps réel, en même temps que des hélicoptères surveilleront la zone. Des stations d'écoute, qui vont être construites dans les zones à risques, pour surveiller les requins équipés de balises acoustiques. Des bouées équipées de sonar, en mer, permettront de détecter les requins.

Les informations recueillies seront transmises directement à l'application mobile SharkSmart, pour informer les baigneurs en temps réel.

"Nous sommes fiers d'être la première juridiction au monde à adopter une stratégie globale pour garder nos plages sûres", a déclaré le ministre de l'Industrie primaire de l'État de Nouvelles-Galles du Sud, Niall Blair.

Ce plan du gouvernement australien d'une durée de cinq ans a un coût total de 16 millions de dollars australiens (10,4 millions d'euros). Cette somme servira aussi à financer des recherches sur de nouvelles technologies comme des barrières électriques alimentées par l'énergie des vagues.

En septembre 2014, le gouvernement de l'État d'Australie occidentale a dû renoncer au plan anti-squales qu'il avait mis en place. Ce dernier consistait à traquer les requins au moyen d'hameçons appâtés installés à un kilomètre des plages.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...