Magnifique scène de windsurf filmée par un drone


Un photographe et cinéaste installé à Maui, à Hawaii, a réalisé un film de la compétition de windsurf qui s'est déroulée il y a deux semaines. La scène a été filmée depuis le ciel, par un drone.

Les meilleurs windsurfers de la planète se sont réunis du 28 octobre au 10 novembre dernier, à Maui, la plus grande île de l'archipel d'Hawaii, pour le Novenove Aloha Classic of the American Windsurfing Tour 2015.

La planche à voile est un sport difficile, car il se déroule bien souvent dans des conditions de houle forte, ce qui rend difficile la prise de photos. D'habitude les photographes les plus tenaces arrivent à trouver des angles de prises de vues directement depuis l'eau, en espérant que les windsurfers ne leur retombent pas sur la tête.

Karim Iliya, 25 ans, est un photographe sous-marin et aérien et un cinéaste basé à Maui. Il a tenté une approche différente en filmant la compétition depuis le ciel, avec un drone. Et ce fut, de loin, la chose la plus difficile qu'il eut à filmer, depuis le ciel. Avec des vents violents et des vagues massives, la scène était constamment changeante.

"Le véliplanchiste change de vitesse, et je découvre pendant le tournage que la vague ralentit en frappant le récif", explique le réalisateur. 

D'autre part, il faut éviter que l'eau de mer éclabousse le drone et la batterie est réduite de moitié, pouvant filmer entre 6 à 8 minutes, tout en luttant contre le vent. "À chaque changement de batterie, je devais nettoyer l'eau salée de la caméra du drone."

Parfois, le drone n'était pas assez rapide pour suivre le windsurfer et il fallait incliner la caméra pour pouvoir garder le véliplanchiste dans l'angle de vue. "C'était un vrai travail d'équilibre, car plus près je me trouvais du véliplanchiste, plus je risquais de rater la capture. J'ai d'ailleurs failli avoir une collision avec le drone de Ricardo Campello."

Malgré les difficultés, Karim a réussi à faire un magnifique film, pris depuis le ciel. Les couleurs sont superbes, la musique qui accompagne la scène met en valeur les prouesses des windsurfers.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Alain Gliksman - 05 Février 2016
Ces gaillards me laissent sans voix....Ils doivent les avoir si grosses qu'elles ne logent probablement pas dans leur slip....
Ajouter un commentaire...