Banque Populaire V, à la chasse au Trophée Jules Verne


Banque Populaire V voit le jour en 2008, en tant que plus grand trimaran de course océanique jamais construit au monde. Il sera skippé par Pascal Bidéggory pour remporter le Trophée Jules Verne, mais c'est finalement aux mains de Loïck Peyron, en 2012, qu'il remportera le Trophée.

Le projet : Battre le record du trophée Jules Verne

Pascal Bidégorry, à l'époque skipper Banque Populaire réalise de belles performances en 2005/2006 : Transat Jacques Vabre, champion du monde des multicoques en 2005 et 2e place sur la Route du Rhum 2006. Le marin et le sponsor se lancent alors dans la construction d'un maxi multicoque, capable de battre les records actuels.

Ce projet correspond totalement à l'investissement que souhaite se donner Banque Populaire dans le monde de la course au large. Le projet est alors validé en avril 2006. Pascale Bidégorry s'entoure alors des meilleurs professionnels – un team composé de 21 personnes – pour développer son trimaran.

La conception du multicoque est confiée au cabinet d’architectes Van Peteghem – Lauriot Prevost (VPLP). Le cahier des charges : construire un trimaran d'équipage, polyvalent pour être performant dans un programme mixte, fiable, évolutif et assurant la sécurité des hommes à bord. C'est le chantier CDK Technologies, associé à ses fournisseurs qui prend en charge la construction du bateau.

Il est alors le plus grand trimaran de course océanique jamais construit au monde. Sa coque centrale mesure 40 m de long et ses flotteurs 37 m de long. Pascale Bidégorry supervise toutes les opérations et le bateau est mis à l'eau le 26 août 2008, puis baptisé à Nantes, terre natale de Jules Verne, le 4 octobre 2008.

C'est ainsi que commence l'histoire de Banque Populaire V, le plus grand trimaran de course océanique, piloté par un équipage très expérimenté, prêt à en découdre avec son skipper Pascal Bidégorry, sur les sept océans et face au plus prestigieux programme de navigation hauturière.

Les caractéristiques du trimaran Banque Populaire V

Le Maxi Banque Populaire V est le fruit d'un projet "raisonné" et "raisonnable." Les ratios entre longueur de coque et hauteur de mât d'une part, entre taille et déplacement (poids) d'autre part, montrent que le trimaran géant, moins toilé, possède une marge de sécurité importante. La démonstration de cette philosophie a été faite lors de la décision d'apporter des modifications suite au chavirage de Groupama 3 dans sa tentative de record du Trophée Jules Verne pendant l'hiver 2007/2008.

Première navigation du Maxi trimaran Banque Populaire V - crédit : Y.Zedda/BFBP

"On aurait pu dessiner un trimaran de 45 ou 50 mètres, reconnaît Vincent Lauriot-Prevost, mais nous tenions à rester dans les limites que nous maîtrisons" L'objectif du projet était de concevoir un trimaran très rapide dans les conditions de vent très faible à médium à toutes les allures, tout en favorisant sa capacité à allonger les vitesses moyennes soutenues dans la mer formée.

Caractéristiqus techniques

Nom Maxi Banque Populaire V
Type Maxi trimaran océanique
Longueur de la coque centrale 40 m
Longueur des flotteurs 37 m
Largeur 23 m
Déplacement 23 tonnes
Tirant d’eau 5,80 m
Tirant d'air 47 m
80 tonnes de pression au pied du mât
Des winchs capables d’encaisser des tensions de plus de 14 tonnes
Foils courbes 300 kg
Grand voile 450 m2
Gennaker 6150 m2
Solent  270 m2
Parrain  Jacques Perrin – Acteur, producteur, réalisateur

Les premiers records

Un an après sa mise à l'eau, Pascal Bidégorry et ses 12 hommes d'équipage, décrochent le Record de la Traversée de l'Atlantique Nord (New York – Cap Lizard) en 3 jours 15 heures 25 minutes 48 secondes, le  2 août 2009. Ils améliorent le chrono réalisé par Franck Cammas en 2007, de 12 heures 32 minutes et 06 secondes.

Sur ce même record (1er août 2009), les marins établissement aussi un nouveau record de vitesse en équipage sur 24 heures après avoir parcouru la distance impressionnante de 908 milles à une vitesse moyenne de 37,8 nœuds.

Convoyage Lorient / Brest -Stand by Trophée Jules Verne - 11 décembre 2009

En stand-by depuis début novembre 2009, le marin et son équipage veulent tenter le Trophée Jules Verne, mais en l'absence d'une fenêtre météo favorable, celui-ci est annulé.

Le 16 mai 2010, Banque Populaire V décroche le Record de la Méditerranée (Marseille – Carthage) avec 455 milles en 14 heures, 20 minutes et 34 secondes.

En 2010, Pascal Bidégorry et son maxi-trimaran blanc et bleu retentent le Trophée Jules Verne. Avec un stand-by début novembre, Banque Populaire V s'élance, mais est obligé d'abandonner suite à avarie de la dérive.

Le maxi trimaran Banque Populaire V en stand-by à New York 

La rupture entre Pascal Bidégorry et Banque Populaire

Début avril 2011, Banque Populaire V annonce dans un bref communiqué avoir mis fin à son aventure commune avec son skipper. "Après 7 années d'une coopération fructueuse, le Team Banque Populaire et Pascal Bidégorry cessent leur collaboration à compter d'aujourd'hui en raison d'une divergence sur la stratégie sportive à venir de la marque Banque Populaire dans la voile."

Record de la Traversée de la Méditerranée en 2010

Est-ce l'échec sur le Trophée Jules Verne qui a mis fin à la collaboration entre le sponsor et le marin ? Sans doute, mais ce n'est pas la seule raison, puisqu’une divergence entre Pascal Bidégorry et la banque de la voile était apparue, quand cette dernière avait décidé de racheter le 60 pieds Foncia de Michel Desjoyeaux, pour participer au prochain Vendée Globe. Mais le basque ne souhaitant pas le barrer, c'est Armel le Cléac'h qui avait été pressentie.

Loïck Peyron, skipper remplaçant

C'est donc Loïck Peyron qui reprend la barre du maxi-trimaran, avec toujours en ligne de mire le Trophée Jules Verne.

Le 8 juillet 2011, le nouveau skipper, remporte le record du Tour des îles Britanniques, en 3 jours, 3 heures et 49 minutes. La même année, il décroche la Rolex Fastnet Race en 32 heures, 48 minutes et 46 secondes.

Départ de la Rolex Fastnet Race en 2011

Enfin, le 6 janvier 2012, Loïck Peyron et ses 13 hommes d'équipage ont inscrit leur nom au palmarès du plus prestigieux tour du monde en équipage à la voile en 45 jours 13 heures 42 minutes, réalisé à la vitesse moyenne de 19,75 nœuds.

Trophée Jules Verne 2012 - Crédit BPCE

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Jules Verne

Top départ pour Spindrift 2 sur le Trophée Jules Verne

Spindrift 2 a bouclé son tour du monde