Le Tour de France à la Voile 2016, une édition à succès ?

© Tour de France à la Voile

Vendredi 4 décembre, le Tour de France à la Voile 2016 se dévoilait depuis le Nautic de Paris. Pour cette 2e édition en Diam 24, déjà 31 teams ont annoncé leur engagement alors que les inscriptions sont ouvertes depuis seulement un mois. Voici les nouveautés 2016.

La nouvelle formule du Tour de France à la Voile, lancée l'année dernière, suscite donc l'intérêt des coureurs, mais aussi des collectivités. "Toutes les villes hôtes de l'édition 2015 ont demandé à recevoir de nouveau le Tour de France à la Voile à très court terme, ce qui est révélateur de la dynamique nouvelle de l'événement" a expliqué Jean-Baptiste Durier, directeur du Tour de France à la Voile, lors de la présentation de l'évènement.

Trois nouveaux actes

Dans le cadre du renouvellement par tiers, le Tour fera son retour devant les falaises de Seine-Maritime, à Dieppe. Les Diam 24 découvriront aussi deux nouveaux actes : la Bretagne-Sud, d'abord, et le site mythique de Baden-Golfe du Morbihan, devant l'Ile aux Moines et sur la Grande Bleue, Hyères et ses îles mythiques, dont Porquerolles, au cœur de l'agglomération Toulon Provence Méditerranée.

Comme chaque année, le parcours comportera 9 actes avec une forte consonance méditerranéenne en 2016. "Nous nous devons comme chaque année d'insister sur certaines parties du littoral, essentiellement pour des raisons de cohérence sportive et logistique, dans le cadre imposé des 3 semaines de courses, tout en restant par ailleurs fidèles à notre principe d'équité entre les différentes façades maritimes sur plusieurs éditions" a rappelé Jean-Baptiste Durier. Les autres actes de ce Tour 2016 étaient déjà villes-étapes l'an dernier : Dunkerque, Roscoff, Roses, Gruissan, Marseille et Nice, qui accueillera la Grande Arrivée pour la troisième fois consécutive.

Les équipes d'Amaury Sport Organisation ont réussi à changer le visage de l'épreuve l'année dernière sans dénaturer ce qui fait la spécificité sportive du Tour de France à la Voile, à savoir rassembler des marins de tous horizons. Ce sera encore le cas cette année avec une mixité qui montre à quel point l'événement est attractif.

Pour preuve, la plupart des Teams présents l'an dernier vont se représenter sur la ligne de départ l'été prochain : Filière Team France, l'équipe de Franck Cammas, qui alignera cette année un Team de jeunes espoirs. Fred Guilmin et Damien Iehl, troisièmes l'an passé, s'élanceront en 2016 sous les couleurs de Crédit Mutuel Bretagne aux côtés de Nicolas Troussel, qui signe son retour sur le Tour. Quentin Delapierre et Mathieu Salomon embarqueront sur Team Lorina Golfe du Morbihan qui engage aussi un deuxième bateau avec Solune Robert et Riwan Perron. L'écurie Spindrift, actuellement engagée sur le Trophée Jules Verne, bénéficie quant à elle d'une place réservée en tant que tenante du Titre.

Par ailleurs, les jeunes de l'APCC défendront à nouveau les couleurs de leur club tout comme Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat), Aurélien Ducroz (COVED), Fred Duthil (Grandeur Nature Véranda), Damien Seguin (Fondation FDJ), Benoit Champanach (Accor Hôtel Natixis Yacht Club Saint-Lunaire), Emeric Dary (Dynamique Homkia), Sébastien Rogues (Team Engie), Charles Hainneville (Installux Aluminium), Loic Féquet associé à Franck-Yves Escoffier (SNBSM Espoir Compétition Saint-Malo), Arnaud Daval (Techneau) ou Daniel Souben (Extrem Team Morbihan). Dunkerque Voile et WestCourtage auront eux aussi de nouveau un Diam 24 à leurs couleurs en 2016.

Encore des nouveautés

Certaines règles vont évoluées. Par exemple, pour l'enchaînement des régates et la dramaturgie, les départs des courses de Stades Nautiques seront automatiquement donnés sous pavillon noir, tout faux départ étant désormais éliminatoire, à l'image de ce qui se pratique dans d'autres sports comme en athlétisme ou en natation. Par ailleurs, le nombre d'arbitres sur l'eau sera augmenté de manière significative, avec notamment l'intégration de Juges internationaux, pour permettre, lors des stades nautiques, aux deux groupes de courses de qualifications d'encore mieux s'enchainer, voire de se chevaucher légèrement, afin d'offrir un spectacle encore plus dense et continu aux spectateurs.

Enfin, la grande innovation de cette année 2016 sera la mise en place d'une Super-Finale qui conclura les jours de stade nautique. À l'issue des courses de qualifications, seuls les six meilleurs teams resteront sur l'eau pour disputer cette Super-Finale, au départ de laquelle les compteurs seront remis à zéro. Les six premières places du jour se joueront donc bel et bien sur une seule course, ce qui est inédit dans un sport qui privilégie d'habitude les moyennes sur plusieurs régates. Le premier qui franchira la ligne gagnera donc tout simplement la journée.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...