De nombreux abandons pour le départ de la Rolex Sydney Hobart

Comanche prend la tête de la flotte au départ de la Rolex Sydney Hobart © ROLEX/Stefano Gattini

109 voiliers se sont élancés le 26 décembre 2015 pour un parcours de 628 milles entre Sydney et Hobart, en Australie. Cette course où les conditions sont particulièrement difficiles prouve encore une fois ses conditions difficiles avec 29 abandons après 2 jours de course.

La 71e édition de la Rolex Sydney Hobart a commencé ce samedi 26 décembre avec des conditions météo particulièrement difficiles. La preuve avec le bateau de la direction de la course qui a commencé à prendre l'eau, une heure avant le début de la course.

Mais le départ a bien été donné à 13 heures, au son d'une sirène, plutôt que du traditionnel coup de canon. Et le début de la course a été épique, en raison d'un vent de secteur nord-est, obligeant les bateaux à empanner deux ou trois fois pour atteindre la première marque.

Départ de la 71ème Rolex Sydney Hobart

Alors que Wild Oats XI, maxi yacht de jauge IRC, prenait un bon départ, devant son redoutable adversaire, Comanche, un 100 pieds VPLP-Verdier, c'est finalement ce dernier qui a pris la tête de la course.

Trois bateaux ont abandonné dès le départ. Ark323, un des deux bateaux chinois engagés sur la course, s'est retiré après une collision à 300m de la ligne de départ. Cougar II, l'un des deux bateaux de Tasmanie s'est retiré à peu près au même moment, avec des dommages sur le côté droit. Lupa of London, bateau anglais, s'est retiré sans préciser les dommages rencontrés.

Déjà 29 abandons sur la course, dont le favori, Wild Oats XI

Dès le départ, les conditions de vents étaient de 25 à 30 nœuds et plusieurs tempêtes étaient attendues. Elles font d'ailleurs partie intégrante de cette course puisqu'en 1998, 6 hommes sont morts, 5 bateaux ont coulé et 55 marins ont dû être secourus en une seule nuit, à cause d'une grosse dépression dans le détroit de Bass.

Départ de la 71ème Rolex Sydney Hobart

Et comme toujours, la première nuit a été la plus dure de la course, avec 25 à 30 nœuds de vent et de grandes rafales contre un courant sud.

Mâts cassés, safrans et dérives endommagés, délaminage, problème de direction… ont permis à Rambler, un 88 pieds, d'entrer dans le détroit de Bass, avec 6 milles d'avance sur Comanche, avec le dernier survivant Super Maxi australien, le 100 pieds Ragamuffin, 19 milles derrière.

Wild Oats XI, huit fois vainqueur de la Rolex Sydney Hobart s'est également retiré de la course, ce 26 décembre, en raison de la déchirure de sa grand-voile, par un vent de plus de 40 nœuds.

Wild Oats XI Reichel/Pugh 30 Mtr skippé par Mark Richards 

Son concurrent, Comanche, a lui aussi indiqué des dommages sur la dérive et le safran, que son skipper Ken Read a essayé de réparer en vain. Malgré la casse, tous les équipages sont sains et saufs et faisaient route vers Sydney.

Comanche skippé par Ken Read

Finalement, Comanche a décidé de continuer à naviguer, mais avec moins d'appendices (il possède un safran et une dérive de chaque côté). Le maxi yacht est finalement entré dans le détroit de Bass à la poursuite de Rambler. Et il aura fallu 13 heures pour que Comanche reprenne la tête de la course.

Rambler Jk 27m Canting Maxi skippé par George David

Un autre duel se joue plus en arrière entre Ragamuffin et le Volvo 70 pieds Maserati. Ils sont séparés de seulement 3 milles.

Maserati sloop de 88 pieds skippé par Giovanni Soldini

Crédits photos : ROLEX/Stefano Gattini

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Rolex Sydney Hobart 2016

Comanche remporte la 71e édition de la Rolex Sydney Hobart