Le top 5 des phares à voir en Europe du Nord

Phare de l'île Vierge

Voici les 5 phares incontournables à voir en Europe du Nord. Ils ont été recensés par le site European Best Destinations, dont la mission est de promouvoir le tourisme et le culture en Europe.

1. Le Phare Rubjerg Knude au Danemark

Le Phare Rubjerg Knude est situé sur la côte de la mer du Nord, à Rubjerg, dans la municipalité de Jutland à Hjørring, au nord du Danemark. La construction commença en 1899 et il fut allumé pour la première fois le 27 décembre 1900.

Il est situé 60 m au-dessus du niveau de la mer, sur le sommet du  Lønstrup Klint. Les sables mouvants et l'érosion côtière sont un grave problème dans la région. La côte est érodée en moyenne 1,5 mètres chaque année, comme on a pu le voir avec l'église Mårup, située à proximité. Construite en 1250, elle était située à 1 km de la côte, mais a été démantelée en 2008 pour prévenir sa chute dans la mer.

Le phare a cessé de fonctionner le 1er août 1968. Pendant un certain nombre d'années, le bâtiment a été utilisé comme un musée et un café, mais les sables mouvants ont provoqué son abandon en 2002. En 2009, les petits bâtiments ont été gravement endommagés par la pression du sable et ont disparu. Il est d'ailleurs prévu que le phare tombera dans la mer d'ici à 2023.

2. Le Phare du Fastnet en Irlande

Le phare du Fastnet est situé en Irlande sur le Fasnet Rock. Situé à 6,5 km au sud-ouest de Clear Islande dans le comté de Cork, il est le plus haut phare d'Irlande. Sa construction débuta en 1853 et il fut allumé pour la première fois le 1er janvier 1854, pour remplacer le vieux phare de l’île de Clear.

Il fut construit suite au naufrage d'un navire américain qui sombra par une nuit de brouillard en 1847 et provoqua la mort de 92 personnes (sur 110 passagers et membres d'équipage).

Le phare et l'îlot sont désormais célèbres puisqu'ils constituent un point de passage de la Fastnet Race et de la Mini-Fastnet, courses au large bien connues. Il sert aussi de balise de passage lors de nombreuses autres courses, comme la Solitaire du Figaro.

3. Le Phare de Saint-Mathieu en France

Le phare de Saint-Mathieu est situé sur la pointe Saint-Mathieu, à Plougonvelin, dans les environs de Brest, dans le Finistère. Le phare fut construit en 1835 dans les ruines d'une ancienne abbaye.

Le phare actuel est allumé depuis 1835. Haut de 37 m, son feu blanc éclaire l'océan toutes les 15 secondes. D'une portée de 29 milles, il signale la route à suivre pour entrer dans le goulet de Brest. Électrifié en 1937, il fut automatisé en 1996. Son dernier gardien a quitté les lieux en 2006. Le phare Saint-Mathieu est classé monument historique depuis novembre 2010.

4. Burnham-on-Sea Low lighthouse en Angleterre

Le Low Lighthouse est l'un des trois phares à Burnham-on-Sea, à Somerset, en Angleterre, et le seul qui est toujours actif. C'est un bâtiment classé Grade II. Il se dresse sur neuf piliers en bois, certains renforcés avec des plaques métalliques. La structure est blanchie à la chaux avec une bande rouge verticale sur le côté mer.

Ce phare en bois mesure 36 m de haut, la lumière étant située à une hauteur de 23 m. Il fut construit par Joseph Nelson en 1832, pour fonctionner avec le High Lighthouse, et remplacer l'original Round Tower Lighthouse, qui lui-même avait été construit pour remplacer la lumière dans la Tour de l'église St Andrew, qui guidait les bateaux de pêche dans le port.

5. Le Phare de l'île Vierge en France

Le phare de l'île Vierge, l'un des plus hauts du monde, est un phare maritime construit sur un îlot dénommé "Île Vierge" à 1,5 km de la côte. Il est situé en Finistère-Nord dans l'archipel de Lilia (commune de Plouguerneau). Ce phare fait l’objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 23 mai 2011.

Le premier phare de l'île Vierge est bâti entre 1842 et 1845. Il est allumé pour la première fois le 15 août 1845, la même année que celui de l'île Wrac'h et le feu du clocher de Plouguerneau pour marquer l'entrée de l'Aber Wrac'h. Ce phare est très vite jugé obsolète, car de portée insuffisante (18 milles) au regard de l'importance du trafic maritime à l'entrée de la Manche.

Un deuxième phare est construit entre 1897 et 1902 sur l'île, celui-ci a une portée de 27 milles (52 km) ; il est allumé pour la première fois le 1er mars 1902. Le phare, d'une hauteur de 82.50m est le plus haut d'Europe et l'un des plus remarquables de France.

La dernière relève de gardiens a eu lieu le vendredi 29 octobre 2010, après quoi le phare est devenu totalement automatisé. Il est téléopéré depuis le phare du Créac'h sur l'île d'Ouessant.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Olivier Desmis - 29 Décembre 2015
très beau phares .
François Maillet - 03 Janvier 2016
A moins que la pointe de Penmarc'h/St Gwénolé n'ait pris son indépendance viv à vis de l'Europe , un oubli majeur dans ce palmares: le phare d'Eckmûll à St Pierre-Kerity
Ajouter un commentaire...
Reportage : Phares

Le top 5 des phares à voir en Europe du Sud

L'Ile Vierge, le plus haut phare d'Europe