Maritima Ferries et Corsica Maritima, bientôt une seule compagnie ?

Nouveau coup de théâtre dans le dossier SNCM. Rachetée par Patrick Rocca et désormais appelée Maritima Ferries, la compagnie corse pourrait fusionner avec son ennemi juré. Corsica Maritima et Maritima Ferries pourraient bientôt ne faire qu'un…

Maritima Ferries, ex-SNCM rachetée par Patrick Rocca organisait ce mercredi 27 janvier un comité d'entreprise extraordinaire. Au programme de ce dernier, un rapprochement avec Corsica Maritima, consortium d'entreprises corses, qui vient aussi de s'aligner sur le marché de la croisière maritime corse avec Corsica Linéa. Le tribunal de Marseille, saisi ce 26 janvier doit donner son accord. Auquel cas, Maritima Ferries risquerait le dépôt de bilan.

Patrick Rocca et François Padrona, qui dirige le consortium Corsica Linéa envisagent ce rapprochement afin de répondre à deux enjeux majeurs. "Assurer la pérennité de la compagnie et des 900 emplois sauvés et répondre aux aspirations de la Collectivité Territoriale de Corse qui a lancé la réflexion sur l'avenir des dessertes maritimes entre la Corse et le continent, dans un contexte de baisse des subventions publiques" explique un communiqué de la Maritima Ferries.

Mais véritablement, cette décision soudaine s'explique par l'arrivée sur le marché de Corsica Linéa, alors que Maritima Ferries est très fragile. Sans oublier la délégation de service public qui risque d'être fortement réduite.

Cet accord permettrait aux principaux acteurs économiques corses d'assurer les liaisons maritimes entre la Corse et le continent, ainsi que les liaisons vers l'Algérie et la Tunisie.

"Cette alliance fera mentir tous ceux qui pensaient que les divergences l'emporteraient. C'est une excellente nouvelle pour la Corse : ses entrepreneurs vont réaliser les dessertes maritimes dont la Corse a besoin" explique Patrick Rocca. "Cet accord sera historique ; la Corse reprendra en main son destin maritime, avec une stratégie d'entreprise qui sera innovante, et un impact positif et pérenne pour les salariés et le port de Marseille" détaille François Padrona.

Ce protocole entre les deux parties prévoirait l'entrée au capital de CM Holding – société mère de Corsica Maritima – de Maritima Ferries. En échange de quoi, la compagnie de Patrick Rocca céderait le fonds de commerce de l'ex-SNCM et les contrats de location des navires.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Maritima Ferries

Adieu SNCM, bienvenue Maritima Ferries