Le Modern Express à Bilbao, fin de la première manche


Le naufrage a été évité de justesse. Le roulier qui a pris de la gîte le 26 janvier et qui a été abandonné par son équipage est désormais à l'abri devant Bilbao.

Après une longue dérive de 6 jours dans le Golfe de Gascogne, le Modern Express a finalement été pris en remorque pour être convoyé vers le port de Bilbao. Il a atteint le port espagnol hier soir. L'équipe travaille actuellement pour le faire entrer dans le port.

Le remorquage s'est fait à allure réduite (3 nœuds), tracté par le remorqueur espagnol Centaurus. Un second remorqueur, le Ria de Vigo suit aussi le convoi (les deux remorqueurs sont affrétés par la société Smit Salvage en charge du sauvetage). On imagine bien les efforts sur le câble de remorque quand on visionne la vidéo montrant la longue houle si souvent présente au fond du Golfe de Gascogne.

Hier mardi, en début de matinée, quand le convoi a pénétré la zone économique exclusive espagnole, la frégate anti-sous-marine Primauguet et le remorqueur Abeille Bourbon ont mis le cap vers Brest, leur port d’attache. Par mesure de précaution, le bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution Argonaute a poursuivi l’accompagnement du convoi jusqu'à Bilbao.

Ce mercredi 3 février 2016 au matin, le Modern Express se trouve à proximité du port de Bilbao. L'entreprise de remorquage ayant préféré attendre le jour pour effectuer les manœuvres d'accostage. Reste maintenant à trouver des solutions pour faire entrer le navire dans le port et le redresser.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Marine Nationale
A lire aussi sur Bateaux.com