Une nouvelle ville de départ pour la Horta Solo

Départ de Horta © Dominique Boucher / LHSolo 2014

Créée en 2014, La Horta Solo (dernière course du circuit Figaro Bénéteau) partait de Lorient en direction des Açores. Cette course hauturière en solitaire partira désormais du Finistère.

En 2014 naissait la Lorient Horta-Solo, course qui clôturait l'année du circuit Figaro Bénéteau. À destination des Açores, cette course hauturière au départ et à l'arrivée du même port breton avait ravi les coureurs. Cette édition 2016 change d'organisateur et sera désormais la course Douarnenez – Horta Solo.

Douarnenez Courses sera le nouvel organisateur de la finale du Championnat de France Solitaire Élite, Douarnenez – Horta Solo, amenée à devenir une course régulière du circuit Figaro Bénéteau. La course partira du port finistérien le 27 août prochain avec une arrivée prévue aux alentours du 3 septembre. Les skippers engagés sur la course réaliseront un parcours aller-retour de 2400 milles avec une halte de quelques jours à Horta (archipel des Açores). Les solitaires repartiront de l'archipel le 10 septembre pour une arrivée prévue aux alentours du 10 septembre 2016.

Lorient Grand Large, ancien organisateur de la course n'a pas souhaité reprendre le flambeau, c'est donc Douarnenez Course qui s'en charge. Une aubaine surtout avec la perte de la Mini-Transat au profit de La Rochelle.

Copyright : Dominique Boucher / LHSolo 2014

"Cette nouvelle épreuve est conforme à notre philosophie : une course à armes égales sur un parcours hauturier. Qui plus est, nous avons l'opportunité d'initier un partenariat durable avec la Classe Figaro Bénéteau, ainsi qu'avec nos amis açoriens. Nous allons bien évidemment mobiliser tout notre savoir-faire pour que les solitaires du circuit Figaro se sentent ici comme chez eux. Pour Douarnenez Courses, cet engagement se situe dans la continuité du travail effectué à l'occasion des deux éditions de la Mini Transat 2013 et 2015" détaille Bertrand Nardin, Président de Douarnenez Courses.

Les solitaires engagés sur cette édition devront gérer avec l'anticyclone des Açores, les courants dépressionnaires qui tendent à traverser le nord de l'Atlantique. Sur ce parcours, les situations météorologiques sont souvent variées et il faut rivaliser de tactique.

"La première édition de la course avait rencontré une véritable adhésion de la part des coureurs. Il était important pour nous de pouvoir pérenniser l'épreuve. Après Lorient, il nous fallait trouver un nouvel organisateur. L'équipe de Douarnenez Courses a su nous convaincre par la solidité de son projet et l'enthousiasme de son équipe. S'en est suivi un véritable échange qui nous a définitivement convaincus. Les Figaros vont retrouver Douarnenez après quelques escales de la Solitaire. Il se pourrait bien que ce soit pour un long bail" explique Yannig Livory, Président de la Classe Figaro Bénéteau.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...