Transat New York - Vendée, pour découvrir le potentiel des Imoca à foils

Ils seront 17 bateaux à prendre le départ de New York le 29 mai 2016. 17 Imoca qui s'élanceront dans la course New York - Vendée (Les Sables-d'Olonne). Une bonne occasion de confronter les skippers et leur monture, et surtout de découvrir le potentiel des nouvelles machines à foils…

Avec un départ de New York vers Les Sables-d'Olonne, cette transatlantique devrait principalement être courue avec des vents portants. L'occasion de confronter la pertinence du choix des foils sur les bateaux de nouvelle génération.

En effet seront au départ 5 voiliers tous mis à l'eau en 2015, tous des plans VPLP-Verdier, tous avec des foils. Face à eux, les Imoca de la génération précédente qui ont : soit fait le choix de ne pas installer de foils comme SMA (Paul Meilhat) et PRB (Vincent Riou), soit au contraire comme Maître Coq (Jérémie Beyou) qui viendra de mettre à l'eau son bateau modifié avec des foils aux profils très surprenants.

En classant les voiliers par leur période de conception (le Vendée Globe se coure tous les 4 ans), on se rend compte du potentiel de chaque marin. Ainsi si les bateaux de la génération précédente pourront prétendre à la victoire, ceux des années plus anciennes auront du mal à rattraper leur handicap architectural.

Quant au 2 plus vieux, tous deux mis à l'eau en 1998, avec leur quille fixe (et non-pendulaire comme tous les autres), on comprend bien qu'il ne sont pas là pour jouer la gagne.

Cette transat organisée pour la première fois offre la particularité de laisser au solitaire la possibilité d'embarquer un Media Man. Celui-ci s'engage à ne pas aider le marin, ni pour la manœuvre, ni pour la navigation ou la météo. Mais comme cette transat sert aussi de qualification pour le Vendée Globe, les skippers qui ne sont pas qualifiés à ce jour devront obligatoirement la courir seuls. La présence d'un Media Man devrait permettre de recevoir quelques belles images du large.

17 partants de la Transat New York – Vendée
Classés par époque de mise à l'eau des bateaux

Génération Vendée Globle 2016/17
avec foils
Pieter Heerema - No Way Back (Pays-Bas) - VPLP-Verdier
Alex Thomson - Hugo Boss (Grande-Bretagne) - VPLP-Verdier
Armel Le Cléac’h - Banque Populaire VIII (France) - VPLP-Verdier
Morgan Lagravière - Safran (France) - VPLP-Verdier
Jean-Pierre Dick – St Michel Virbac (France) - VPLP-Verdier

sans foils
Nandor Fa - Spirit Of Hungary (Hongrie) - Fa

Génération Vendée Globle 2012/13
sans foils
Paul Meilhat - SMA (France) - VPLP-Verdier
Vincent Riou - PRB (France) - VPLP-Verdier
modifié avec foils
Jérémie Beyou - Maitre Coq (France) - VPLP-Verdier

Génération Vendée Globle 2008/09
Fabrice Amedeo - Newrest Matmut (France) - Farr
Bertrand de Broc - MACSF (France)- Finot
Stéphane Le Diraison - NC (France) - Finot
Yann Eliès - Queguiner-Leucemie Espoir (France) - VPLP-Verdier
Tanguy de Lamotte - Initiatives Cœur (France) - Farr
Conrad Colman - NC (Nouvelle-Zélande – USA) - Lavranos

Génération Vendée Globle 2004/05

Génération Vendée Globle 2000/01
Sébastien Destremau - Face Ocean (France) - Finot
Ari Huusela - Flying With Finnair (Finlande) - Finot

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Imoca

L'IMOCA PRB se prend-il pour une baleine à bosse ?