Les Nauticales 2016, les voiliers qu’on n’a pas ratés

35 000 visiteurs à La Ciotat, 500 bateaux exposés… Malgré un décalage de deux semaines pour profiter d’un peu plus de jour et surtout de l’heure d’été, le printemps s’est fait un peu attendre lors des Nauticales. Mais l’envie de naviguer est bien là !

Premier salon nautique à flot de la saison (quoique Les Nautiques de Port Camargue, spécialiste de l’occasion, s’est tenu une semaine plus tôt), Les Nauticales se classe 4ème événement français du genre après Paris, La Rochelle et Cannes. Parrainé par le champion olympique de saut à la perche Jean Galfione – désormais navigateur de haut niveau qui compte bien s’inscrire à la Route du Rhum 2018, ce salon est l’occasion pour les passionnés de voile basés en Méditerranée de découvrir à flot la plupart des dernières nouveautés (peu nombreuses cette année pour la voile) et la production des grands chantiers – Bénéteau, Jeanneau, Dufour, Bavaria, Hanse, Dehler, Structures... Depuis l’an passé, les organisateurs – ce sont les mêmes que ceux du Grand Pavois de La Rochelle – ont mis le paquet pour que les bateaux puissent naviguer. Les exposants qui le souhaitent profitent en effet d’une disposition des pontons en U et de passerelles afin de pouvoir gagner l’eau libre dès que les amarres sont larguées. Malgré une date repoussée de deux semaines, la météo méditerranéenne s’est montrée une fois de plus capricieuse, avec un entêtant régime d’Est humide comme mise en bouche… pourtant, on nous le répète chaque année, il y a 300 jours de soleil par an qui chauffent le métal des grues géantes des chantiers navals de La Ciotat ! Et les visiteurs, à partir du mercredi 6 avril, en ont bien profité…

Pratique

Lieu : Port de la Plaisance de La Ciotat
Dates : du samedi 2 au dimanche 10 avril
Exposants : 200 sur 30 000 m2 d’exposition
Bateaux : 500 unités exposées, dont 200 à flot

 

Les voiliers qu’on n’a pas ratés :

Elan E4, Un design racé

Nouvelles dénominations chez Elan, avec les séries E (course-croisière allégés) et S (régates sans concessions), et pour cet E4 une des premières présentations – à flot en tous cas. Une belle carène servie par un lest en T et deux safrans, des emménagements très bien finis et une foule d’astuces comme la poutre arrière qui devient passerelle, les cale-pieds réglables pour le barreur, le seuil de porte surbaissé, la table de cockpit intégrée…

 

On note également les six winches – pas moins – et les portes, étroites certes, mais insonorisés par un joint. Sur le pont, un circuit d’écoute de grand-voile à l’allemande et une barre d’écoute en fond de cockpit. Côté vitesse, les polaires promettent sous spi une vitesse de 10 nœuds au grand largue par 20 nœuds de vent. De quoi s’amuser… Et l’innovation est également au rendez-vous avec une motorisation électrique en option.

Caractéristiques :

Chantier : Elan Yachts
Architecte : Humphreys Yacht Design
Longueur de coque : 10,60 m
Longueur à la flottaison : 10,10 m
Largeur : 3,5 m
Tirant d’eau : 1,70/2,15/2,35 m
Déplacement : 5 350 kg
Lest : 1 300 kg
Surface de grand-voile : 35,91 m2
Surface de génois : 29,68 m2
Couchettes : 4 à 8
Moteur : 30 ch

Prix : 158 400 euros

Gemini Legacy 35, American cata of life

Grande première en France pour ce grand classique américain – familier du Miami Boat Show plutôt que La Ciotat. Pensez, le modèle exposé porte le matricule… 1 218 ! Le chantier Gemini existe depuis 1981 et produit des catamarans très classiques. Le Legacy 35 se caractérise en effet par une relative étroitesse – 4,26 m seulement – de façon à rentrer dans une place habituellement dédiée à un monocoque. (lire l'article : Gemini Legacy 35, une autre façon de voir le catamaran )

Sur le pont, ce gabarit se traduit par des passavants très étroits comparés à ceux des productions françaises et un pontage avant en dur – exit les trampolines. En revanche, les emménagements ne souffrent pas tant de la largeur réduite grâce à la nacelle qui déborde sur les coques. Seule la couchette avant tribord de la version trois cabines est étriquée – 1,08 m de large seulement. Léger et modérément toilé, le Legacy 35 se veut peu exigeant à la manœuvre.

Caractéristiques

Chantier : Gemini Catamarans
Architecte : Tony Smith
Longueur : 10,77 m
Longueur à la flottaison : 9,75 m
Largeur : 4,26 m
Déplacement lège : 4 445 kg
Tirant d’eau : 0,86 m
Surface de grand-voile : 38,60 m2
Surface de génois : 27 m2
Cabines : 3 ou 4
Moteur : 2 x 15 ch

Prix : 251 893 euros

 

Le voilier qu’on a failli rater :

Hanse 315, Mieux vaut tard que jamais !

Pas vraiment une nouveauté puisqu’on l’a découvert à Cannes en septembre dernier et surtout que le plus petit des Hanse a déjà eu droit aux honneurs de la presse nautique – il vient d’être élu Boat of the Year à Düsseldorf. On aurait bien voulu le retrouver, ce croiseur à tout faire qui a tout d’un grand – en plus d’être franchement élégant – mais ce satané vent d’Est a contraint son skipper-convoyeur à faire demi-tour lors de son convoyage depuis Port-Camargue. Le 315, blanc celui-là – on préférait la livrée bleue du modèle de Cannes - est bien arrivé le mercredi 6 avril, soit au milieu de ce salon – les Nauticales durent neuf jours, ça aide !

Caractéristiques

Chantier : Hanse Yachts
Architecte : Judel/Vrolijk & Co
Longueur de coque : 9,10 m
Longueur flottaison : 8,70 m
Largeur : 3,35 m
Déplacement lège : 4 700 kg
Lest : 1 500 kg
Tirant d'eau : 1,37 ou 1,85 m
Surface de grand-voile : 29,50 m2
Surface de génois : 17,50 m2
Puissance moteur : 12 ch

Prix : 79 080 euros

Plus d'articles sur les chaînes :

Bouches-du-Rhône
Réagir à cet article :
Hamza Aghbalou - 04 Juillet 2016
viva
Ajouter un commentaire...