Reverso, le dériveur démontable


Quelques petites modifications ont été apportées sur le projet Réverso afin de le rendre démontable encore plus rapidement. Découverte.

Le dériveur Reverso évolue. Ce petit skif de 3,50 m se démonte en 4 parties qui peuvent alors se loger dans le coffre d'une voiture ou au fond d'un garage. La première version que nous vous avions présentée tenait en place par 2 sangles latérales.

C'est désormais un système de fermoirs à bascule en inox qui tiennent les coques en place. Encastrés dans le liston, ils ne gênent pas l'assise du barreur. Deux sangles qui se tendent par un palan en fond de cockpit maintiennent l'axe longitudinal.

Ces quatre modules indépendants et étanches ainsi assemblés forment un bateau très rigide. Les premiers essais en mer ont montré qu'il peut facilement partir au planning. Mais il sera aussi possible pour des parents d'emmener naviguer sagement leurs enfants. La forme de coque étant dessinée pour offrir le maximum de stabilité.

Désormais au point, la phase de commercialisation peut commencer. Le Reverso est désormais disponible à 6 900 € prêt à naviguer avec voile, dérive et safran.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Reverso, le dériveur démontable

Reverso, un dériveur Meccano

Reverso, le dériveur assemblé en moins de 2 minutes