Gilet de sauvetage avec capuche pour les équipiers des courses ISAF

Gilet de sauvetage SECUMAR Survival 220 avec sa capuche

Pour les courses ISAF, la réglementation a évolué et demande notamment aux équipiers de posséder une capuche protège-tête sur leur gilet de sauvetage. Pensez-y avant de prendre le départ !

La réglementation concernant les courses offshores a changé, les fameuses courses ISAF. Parmi les changements appliqués depuis le 1er janvier 2016, cette réglementation demande notamment d'équiper son gilet de sauvetage d'une capuche de protection du visage dès lors que la course se déroule en pleine mer.

En effet, si le gilet de sauvetage est obligatoire pour toutes les courses ISAF, gilet intégrant notamment un harnais et une sous-cutale, dès que l'on dépasse la catégorie 3, une capuche doit être ajoutée.

Or cette catégorie 3 – et les catégories supérieures - concerne quasiment toutes les courses à part les régates en baie ("dont la majorité du parcours est relativement protégé ou proche des côtes"). Ainsi les courses concernées (entre autres) sont :

  • Armen Race
  • Transquadra
  • Giraglia Rolex Cup

Si vous êtes équipier sur l'une de ces courses, il est temps de penser à vous équiper. Bien entendu, il est possible d'armer son gilet avec une capuche additionnelle comme celle proposée par Uship (59,00 €). Mais on peut aussi faire le choix de s'équiper d'un gilet qui possède directement cet accessoire en série ou en option. C'est d'autant mieux que le volume de la capuche est prévu d'origine dans la housse de rangement du gilet. En effet, cette house est volontairement ajustée au gilet pour limiter l'encombrement. Il n'y a pas souvent la place d'y ajouter des accessoires non prévus. Vous trouverez par exemple le gilet SECUMAR Survival 220 (celui présenté en photo) qui est équipé d'une telle capuche.

Rappelons que cette capuche permet de protéger des embruns et de diminuer les déperditions thermiques au niveau de la tête. Avec la tête au ras de l'eau, les embruns boostés par le vent fort sont souvent transformés en brouillard avec des gouttelettes fines qui gênent la respiration. La capuche protège les voies respiratoires et permet au naufragé de regarder face au vent.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Edouard Pascal BENOIS - 2 semaines
saison 2016 ?
Jean-Bertrand Mothes-Massé - 1 semaine
Bonjour, Une simple petite précision au niveau de la terminologie. L'ISAF ne s'appelle plus ISAF depuis plus de 6 ans. Le Council a été obligé de changer le nom de notre Fédération Internationale de Voile, car le mot isaf était apparenté à daesh. Donc ISAF a été remplacé par "WORLD SAILING". Mais comme souvent, cela met un certain temps pour changer dans le langage courant. A noter que nous, FFVoile, avons changé toute la signalétique, et bien entendu le nom des stages ex survie ISAF, en stage "World Sailing". Tous renseignements : Jean-Bertrand Mothes-Massé jb.mothesmasse@ffvoile.fr Agence de Sécurité Maritime Plaisance et Course Chargé de Missions FFVoile des Règlementations Spéciales Offshore et des Stages de Formations Survie et Médicale RSO World Sailing Arbitre International Voile Patron SNSM CTT GEMA SNS071 Station Cap Ferret
Ajouter un commentaire...