Onak, un canoë origami qui tient dans votre valise


Thomas et Otto sont les concepteurs de Onak, un canoë Origami et compact qui se déplie et se replie en une dizaine de minutes et se transporte facilement comme une valise à roulettes. Les deux hommes cherchent encore à boucler leur budget, ce qui permettrait de voir naviguer ce projet sympathique.

C'est suite à la perte de son appareil photo lors d'un voyage en Norvège que Otto Van De Steene – fondateur de Onak - se lance dans la réalisation de petits bateaux en papier, histoire d'occuper son esprit. Lui vient alors l'idée de créer une pirogue en papier à la manière d'un origami. Après des centaines de canoës en papier et une douzaine de prototypes naissait Onak, un canoë origami.

Otto et Thomas Weyn – cofondateur – sont tous deux passionnés de canoë, mais déplorent le manque de support pour pratiquer en ville. Avec Onak, ils ont inventé une solution prête à l'emploi pour faire du canoë en centre-ville, où les cours d'eau sont réduits et pas forcément accessibles.

Avec sa composition en nid d'abeille (entièrement recyclé), ce canoë origami est à la fois léger – 17 kgs – et transportable facilement une fois replié, grâce à ses mesures - 120 cm x 40 cm x 25 cm. Il n'en est pas moins solide puisqu'il peut transporter jusqu'à 200 kg. Enfin, sa rigidité lui permet d'être stable, même par des conditions venteuses, comme lors de tests dans l'archipel de Stockholm. Les concepteurs sont d'ailleurs en attente de brevet pour leur matériau en polypropylène qui assure robustesse et légèreté au canoë.

Onak se déplie et se replie en environ 10 minutes et se transporte facilement à la manière d'une valise à roulettes. On peut l'emmener partout avec soi, aussi bien dans les transports en commun que dans le coffre de sa voiture. Il a d'ailleurs reçu le prix du Meilleur Produit Innovant 2016 au Outdoor Show à Friedrichshafen en Allemagne.

Les cofondateurs ont lancé un Kickstarter pour récolter 150 000 € avant le 31 juillet 2016. Actuellement, Otto et Thomas ont déjà réuni 127 649 € et comptent sur le soutien des bénévoles qui leur permettrait d'améliorer encore plus leur canoë, mais surtout d'automatiser et de perfectionner le processus de production qui se déroulera en Europe (Allemagne, Belgique).

Jusqu'au 31 juillet 2016, par le biais de la plateforme Kickstarter, Onak est en vente au prix de 995 €. A partir du 1er août il sera vendu 1195 €.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Gil Courrin - 29 Juillet 2016
Innovent et surtout original, bravo !!!
Ajouter un commentaire...