Hydrocontest, les écoles françaises raflent la mise au concours du bateau du futur.


Centrale Nantes et le duo ENSTA Brest-ENSA La Villette remportent les catégories bateaux lourd et léger à l'Hydrocontest. Belle réussite pour les concepteurs des bateaux de demain dans ce concours dédié à l'efficacité énergétique !

Hydrocontest 3ème édition

Lancé en 2014 par la fondation suisse Hydros, Hydrocontest a réuni pour la 3ème fois des élèves ingénieurs et architectes navals de tous les pays. Le nombre de participants continue d'augmenter, les étudiants arrivant de tous les continents, de l'Australie à la Colombie en passant par l'Asie.

Selon la devise du concours, les jeunes concepteurs doivent mettre au point des bateaux pour transporter plus, plus vite, en consommant moins d'énergie. L’objectif du concours est à la fois éducatif et technologique, les équipes apportant des solutions transposables dans l'industrie et permettant ainsi d'aider le transport maritime dans sa transition écologique.

Trois épreuves principales

Chaque équipe dispose d'un moteur identique, fournit par la société française Watt&Sea. Les étudiants ont plusieurs mois pour concevoir et construire un ou deux bateaux, dans un gabarit maximal de 2,50 x 2,50 x 2,00 m.

Il existe deux catégories

  • le Transport de Masse équivalent au déplacement d'un cargo avec 200kg de lests embarqués
  • les Embarcations Personnelles équivalentes au transport de personnes sur un bateau de plaisance avec seulement 20kg à bord.

Une course d'endurance complète les épreuves

La quantité d'énergie à disposition est imposée pour parcourir une distance donnée. Les équipes sont ensuite classées en fonction du temps de parcours.

Des architectures variées

Pour répondre au défi, les réponses des différentes équipes sont très variées.

On peut observer :

  • des SWATH, bateaux à faible surface de flottaison dont le volume immergé contient la charge utile.

  • Des catamarans
  • Des monocoques élancés
  • Des foilers...

Doublé pour les tricolores

Centrale Nantes remporte le trophée pour le transport de passagers avec un catamaran effilé.

L'association entre l'ENSTA Bretagne et l'école d'architecture de Paris La Villette décroche le titre en catégorie lourde.

On peut noter également un prix de l'écoconception, décerné à l'EPFL de Lausanne.

L'épreuve est à n'en pas douter un laboratoire à suivre dans l'innovation maritime !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Manon Ducoux - 01 Août 2016
Bonjour, si je peux me le permettre, les vainqueurs de la catégorie lourde sont une association entre l'ENSTA Bretagne et l'ENSA Paris La Villette (école d'architecture). L'ENSTA ParisTech participait aussi au concours mais en association avec Polytechnique. Cordialement.
Xavier De Montgros - 08 Novembre 2016
félicitations à toutes ces équipes brillantes
nous aurons plaisir à vous rencontrer avec vos bateaux futurs et performants
Xavier de Montgros
President
association Française du Bateau electrique
xavier.demontgros@Afbe.co
Ajouter un commentaire...