Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Amarrer ou accoster ? Arrimer ou amariner ? Arraisonner ou aborder ?

Ils se ressemblent et pourtant n'ont pas la même signification. Voilà quelques termes de marine avec des consonances très proches. Mais comment les utiliser à bon escient ?

Amarrage
Le

Sauriez-vous faire la différence entre les mots suivants :

  • Amariner
  • Amarrer

 

  • Aborder
  • Accoster

 

  • Arrimer
  • Arraisonner

 

Pour vous aider, voici les définitions de tous ces termes de marine.

Amarrage 

Amarrer

Retenir avec un cordage. On amarre son bateau à quai ou à un autre bateau.

On amarre un bateau quand on utilise un cordage pour le relier au quai. Ce cordage s'appelle une amarre. Elle est fixée sur un taquet, une bitte d'amarrage ou un bollard.

Se dit aussi de fixer quelque chose. Par exemple, amarrer une drisse sur un taquet.

Accoster

Venir avec son bateau le long d'un autre bateau ou d'un quai.

Par exemple : On accoste le quai par tribord.

Amariner 

Arrimer

Ranger et caler en bon ordre de façon à ce que cela ne soit pas déplacé par les effets de la navigation. On arrime la cargaison dans les soutes ou les voiles sur le pont.

L'arrimage ne se fait pas toujours avec un cordage. Par exemple les pulls sont arrimés dans un équipet. 

Amariner

Habituer le corps du marin à supporter la mer. Cela revient principalement à s'habituer au mal de mer. Des équipiers se sont amarinés avec le coup de vent passé. Mais pour certain l'amarinage passe par la connaissance du bateau, le repérage des appuis, des mains courantes, la recherche de l'équilibre. Une fois amariné, l'objet mouvant qu'est le bateau est apprivoisé.

Arraisonner 

Arraisonner

Interpeller un navire, par signaux ou en l'accostant, pour lui demander ses papiers. La douane, la gendarmerie maritime arraisonnent les bateaux. Auparavant, les corsaires arraisonnaient les bateaux pour leur piller leur cargaison... mais c'était une autre époque.

Aborder

Heurter un autre bateau ou une bouée. Dans l'abordage, il y a la notion de choc, de brutalité. Ca cogne ! 

Se disait dans la marine traditionnel ancienne en cas de combat naval : "A l'abordage !"

On peut utiliser le verbe aborder pour signifier "Arriver à". Par exemple J'ai abordé la passe avec la marée montante.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO