Les Imoca ancienne génération priment sur le Chrono Azimut

Paul Meilhat et son Imoca SMA

Le Défi Azimut s'est déroulé le weekend du 23 au 25 septembre 2016 comme une répétition pré-Vendée Globe. Pour cet échauffement avant le tour du monde en solitaire, 12 Imoca ont participé au 24 h du Défi Azimut puis au Chrono Azimut - Tour de l'île de Groix. Histoire de se jauger entre foilers et ancienne génération.

Après une navigation de 24 h, débutée le vendredi 23 septembre 2016, les Imoca engagés sur le Défi Azimut ont mis les voiles pour le tour de l'île de Groix ce dimanche 25 septembre. Sur les 12 bateaux engagés sur la première course, 11 équipages sont partis à 13 h 14 sur le Chrono Azimut – Tour de l'île de Groix. L'objectif affiché de tous : battre le record de 1 h 8 min 10 s décroché l'année dernière par Vincent Riou sur son PRB.

Le dimanche matin, les équipages ont embarqué depuis Lorient La Base pour régater toute la journée au large de Groix. Dès 11 h 30, les skippers accompagnés de membres de leurs équipes techniques, de journalistes ou encore de partenaires ont embarqué pour un parcours de 1 mille entre Pen Men et la pointe du Talud pour une série de runs.

Le principe est simple, chacun peut s'élancer à son envie et tenter de gagner de précieuses secondes sur ce format de régate disputée comme un sprint. Ce run en guise d'échauffement précédait le départ du Chrono Azimut – Tour de l'île de Groix pour une circumnavigation d'une vingtaine de milles.

Sur la ligne de départ, Thomas Ruyant (Le Souffle du Nord) est parti en tête, suivi de près par Tanguy de Lamotte (Initiative Cœur). Et finalement, c'est Paul Meilhat et son équipage sur SMA – Imoca d'ancienne génération et déjà 4e des 24 h – qui remportent cette régate juste devant PRB. L'écoute de ce dernier s'est prise dans le radar lors de l'ultime virement de bord, permettant à SMA de prendre l'avantage.

Malgré tout, PRB conserve son temps de référence de 1 h 8 min et 10 s établit l'année dernière.

"Ce sont des bateaux extraordinaires ! J'avais déjà eu la chance de naviguer en Imoca, mais sans "moustaches"… J'avoue que là c'est encore une gamme au-dessus, ça mouille toujours autant, ça va très vite ! Ce qui est impressionnant, c'est que l'étrave est de moins en moins dans l'eau, je ne m'attendais pas à ça. Ça va vite ! C'était vraiment magique, c'était un vrai bonheur et une grande chance de naviguer à bord d'un bateau pareil" explique Nadine, invitée à bord de l'Imoca Edmond de Rothschild.

Le classement du Chrono Azimut - Tour de l'île de Groix

1 / SMA – Paul Meilhat / 1 h 32'41"

2 / PRB – Vincent Riou / 1 h 33'07"

3 / SAFRAN – Morgan Lagravière / 1 h 34'30"

4 / Edmond de Rothschild - Sébastien Josse / 1 h 36'17"

5 / Maître CoQ – Jérémie Beyou / 1 h 36'32"

6 / Le Souffle du Nord – Thomas Ruyant / 1 h 43'50"

7 / Initiatives Cœur – Tanguy de Lamotte / 1 h 44'22"

8 / MACSF – Bertrand de Broc / 1 h 47'33"

9 / 100% Natural Energy – Conrad Colman / 1 h 52'41"

10 / Bureau Vallée – Louis Burton / 1 h 53'50"

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Défi Azimut

Les foilers sur le podium des 24 h du Défi Azimut

Avant gout de Vendée Globe sur les pontons de Lorient